lundi 21 mai 2012

Pancakes à la farine semi-complète



La farine blanche ? Une amie proche. La farine complète ? Une bonne copine. La farine semi-complète ? Hum, en voilà une à qui on ne m'avait pas présentée. Elle était pourtant là, vêtue d'un simple habit beige fièrement estampillé AB, me saluant timidement depuis le rayon bio d'un magasin Carrefour. Curieuse, j'en ai donc pris un paquet, songeant déjà aux pancakes que j'avais promis à ma maman le lendemain matin. Par chance, une petite bouteille de lait ribot breton m'attendait sagement au rayon frais et je l'ai donc saisie, me réjouissant à l'avance à l'idée de partager un peu de mon univers gourmand avec ma famille.

Le soir-même, j'ai mis la farine semi-complète à tremper dans le lait ribot, tout comme me l'avait suggéré ce livre découvert l'an passé. En laissant fermenter les farines (semi) complètes on optimiserait ainsi la biodisponibilité des nutriments. Soit. Ce qui est sûr, c'est que le trempage atténue l'amertume de la farine de blé complète que certains (hello Jonathan) peuvent trouver désagréable. Le lendemain, c'est donc avec fierté que j'ai servi ces pancakes moelleux au goût de noisette à ma famille ; nous les avons accompagnés de sirop d'érable de Pennsylvanie, en regardant les arbres du jardin depuis la table du petit déjeuner.

Si mon séjour en France a pris fin, le paquet aux couleurs sobres, lui, m'a suivie en Amérique. Ici aussi, il fait de fabuleux pancakes que je tartine désormais de beurre d'érable tiède* pour un petit-déjeuner ultra gourmand. Jonathan aussi a succombé à son charme : la farine semi-complète, une nouvelle amie ?

*Le beurre d'érable est exactement ce que vous imaginez, du concentré de sirop d'érable à la saveur tout aussi concentrée. Une folie. La Maison Brien m'en avait offert il y a plusieurs années mais j'ignore pourquoi avoir tant attendu avant d'en ouvrir le bocal. La peur d'une addiction, sans doute.

Pancakes à la farine semi-complète

Ingrédients pour 20 à 25 pancakes
250 g de farine semi-complète
500 mL de lait ribot
2 oeufs
30 g de beurre fondu
2 cuillères à soupe de sucre
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
1 cuillère à café de sel
Préparation

La veille, mélanger la farine et le lait ribot dans un grand bol, couvrir et laisser reposer une nuit à température ambiante.

Le lendemain, ajouter les œufs, le bicarbonate, le sucre et le sel, puis incorporer le beurre fondu. Faire fondre une noix de beurre dans une grande poêle anti-adhésive chauffée à feu moyen. Lorsque la poêle est bien chaude (une goutte d'eau versée à sa surface doit s'évaporer en crépitant), verser des petites loucheés de pâte espacées de 1 à 2 cm. Lorsque des bulles se forment à la surface des pancakes, retourner et faire cuire la deuxième face pendant 1-2 minutes supplémentaires. Continuer ainsi jusqu'à épuisement de l'appareil.

Empiler les pancakes sur une assiette et servir accompagné de sirop d'érable ou de compote.

6 commentaires:

  1. Je craque moi aussi sur les pancakes ... et le sirop d'érable ! mais je n'avais jamais entendu parler du beurre d'érable ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a aussi le sucre d'erable et les paillettes d'erable... Un delice avec du tahini !!

      Supprimer
  2. Voilà une initiative que je ne peux qu'encourager !

    RépondreSupprimer
  3. Méga appétissants,
    j'adore!
    Biz
    Angie

    RépondreSupprimer
  4. Je suis bien d'accord: le beurre d'érable est sujet à toutes les convoitises. Difficile ensuite d'y résister!

    RépondreSupprimer
  5. mmmmh ca a l'air delicieux :)
    ce week end peut etre !

    RépondreSupprimer