lundi 9 janvier 2017

Mes vœux pour 2017

Carte Quiet Boy Studio pour Trader Joe's
Après une semaine passée à me creuser la tête (je fais classique ou original ? Sérieux ou amusant ?), je suis venue vous présenter mes vœux pour 2017 : je vous souhaite plein de bonnes choses, comme la santé, l'amour et la prospérité ainsi que des lunch boxes qui se font toutes seules, puisqu'on y est.

En réalité, ce que je vous souhaite en 2017, c'est d'aller à la rencontre de vous-même. Ce n'est pas un chemin facile. Il est sinueux, rempli d'embûches et de mirages. La tentation sera grande de prendre les rêves des autres pour les vôtres mais il n'y a que vous pour découvrir qui vous êtes. Alors allez-y. Soyez déraisonnable. Ecoutez votre cœur. Séchez vos larmes. Allez là où vous conduit la peur.

Si je vous souhaite ça, c'est parce que moi, je veux vivre comme ça. Mais vous savez quoi ? J'ai peur. J'ai peur parce que je sais ce qui m'attend. Les faux départs. Les déceptions. La fatigue. Le ridicule. Les regards de l'entourage ("mais c'est quoi exactement ton travail ?") Combien de projets ai-je commencés sans finir ? Combien n'ai-je pas le courage d'aboutir ? C'est tellement plus facile de rester sur place. Le problème, c'est que c'est aussi beaucoup plus ennuyeux.

Cet hiver, pendant les vacances des enfants, j'ai fait une pause pour reprendre mes forces. Entre deux visites au musée, j'ai pris une grande respiration et décidé que cette année, je vais concrétiser mon rêve de créer un "Journal de bord gourmand aux Etats-Unis".

Ce journal, je l'imagine comme un compagnon de bord de mon Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis. Je vais pouvoir en rendre l'intention - celle de sortir des sentiers battus - beaucoup plus explicite. Au fil des pages, on trouvera des invitations à vivre son expérience américaine avec humour, courage et gourmandise. On pourra y consigner ses souvenirs, les bonnes comme les mauvaises surprises (il y aura des pages réservées à ses frustrations) ainsi que ces petites choses d'apparence anodines mais remplies de sens. Un ticket de caisse de restaurant (votre premier repas aux US). Une carte de visite (votre restaurant à sushi préféré). Une recette de cuisine, offerte par un voisin ou une collègue (des cookies, par exemple). A chacun de retracer son parcours.

Concrétiser un projet de cette nature, c'est tout une succession d'étapes à accomplir : identifier un.e graphiste, une imprimerie, raturer une dizaine de brouillons, téléphoner à ses lectrices (et quelques lecteurs) pour confirmer qu'il s'agit d'une bonne idée, demander son avis à Jonathan, rassembler des devis, choisir ses prestataires, donner le coup d'envoi de l'impression, récupérer des cartons en espérant ne pas trouver de coquilles, humer le papier neuf et sourire, enfin. Et puis, ensuite, la magie de la première commande.

Il faut avoir le cœur bien accroché mais vous savez quoi ?

J'adore ça.

J'ai toujours aussi peur (ma mère aussi, croyez-moi) mais, maintenant que je vous ai confié mon projet, je ne peux plus reculer.

Alors, prêt.e.s à avoir peur ensemble ?

PS : au fait, un carnet de recettes aux pages blanches mais à la couverture assortie au journal, ça vous dit ?

PPS : faire partie des testeurs du journal, ça vous dit ?

23 commentaires:

  1. Ha ouiiii je crois que depuis que j'ai quitté mon poste de notaire, mon appartement et ma sécurité pour me lancer dans un nombre incalculable de projets professionnels et personnels (ça c'est la toute petite partie blog) je ne fais que ça avoir peur... Mais pas dans le sens paralysée non des fois j'ai peur parce que ça semble complètement surréaliste et des fois j'ai peur de moi parce que ça marche! Le soucis quand on a pris gout à vivre comme ça c'est de ne pas se laisser emballer et se laisser déprimer par la montagne d'échecs!! Alors de tout coeur bon courage pour tous tes projets! ça en vaut vraiment la peine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, tu as tout compris ! C'est un joyeux bazar dans lequel il est facile de se perdre mais cette année, je prends mon temps, ce qui est pour moi la clé de la sérénité. Tous mes vœux de succès à toi en 2017 !

      Supprimer
  2. Stephanie Tchou a Philadelphie09 janvier, 2017 20:27

    Coucou !
    Un carnet juste pour les recettes, je ne suis pas sure... Est-ce qu'il ne vaut pas mieux avoir quelques pages blanches dans le journal pour les noter ? C'est juste qu'apres, ca peut faire beaucoup de carnets a droite a gauche (l'un de mes soucis...) et c'est peut-etre mieux d'avoir tout reuni en un, tu vois ? Sinon, je testerais bien mais j'imagine que tu as plutot besoin de personnes qui viennent de s'expatrier ? Sinon, je suis evidemment partante. Et si je peux t'aider, n'hesite pas !
    Gros bisous et plein de bonnes choses pour 2017 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stéphanie pour ton précieux retour ! Je vais cogiter tout ça et prendre le temps de développer ces produits. Tu es toujours la bienvenue pour lire mes premiers jets, tes avis sont souvent très justes.

      Supprimer
  3. C'est un beau projet Estelle.
    Bonne Année 2017 avec beaucoup de réussite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claude, bonne année à toi aussi !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci Sarah, bonne année à toi aussi !

      Supprimer
  5. projet très chouette je trouve! entre le carnet de voyage, de note, de cuisine! super, et déclinable ensuite pour différents pays, villes etc! belle année créative à toi Estelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Gato, ce projet m'enthousiasme beaucoup !

      Supprimer
  6. Un carnet pour rassembler toutes les recettes, oui! Est-ce que je l'utiliserai en cuisinant? Peut-être pas, peur de le salir, mais j'aime avoir mes écrits rassemblés quelque part, pour me souvenir et pour les partager. (et ne pas devoir chercher ceci ou cela sur Pinterest!) Je veux bien tester le journal aussi, mais comme le dit Stephanie, tu cherches plutôt des nouveaux arrivants? Je suis aux US depuis 2009.
    Pour la peur, c'est sans doute normal, mais quel beau projet! Je viens d'apprendre qu'à la rentrée, mon poste ne sera pas reconduit, trop peu d'élèves donc mes 3 sections ferment... J'ai un bébé, je viens d'acheter une maison! Mais j'ai aussi un petit projet dans la tête depuis quelques temps, il germe, il germe... et c'est l'occasion parfaite de saisir cette peur pour la transformer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurore pour ton retour. C'est vrai que je cherche plutôt des nouveaux expats mais je suis toujours preneuse de critiques constructives alors je garde ton nom en tête. En ce qui concerne ton futur, je te confie une citation que j'ai lue ce matin : il faut qu'une porte se ferme pour qu'une nouvelle porte s'ouvre <3 Tous mes vœux de succès dans ton projet.

      Supprimer
  7. Bravo Estelle !

    Merci du fond du coeur d'être celle qui trace les voies, car ta détermination et ton ouverture permettent à tous ceux qui te lisent de ressentir cette excitation, contagieuse et inspirante.

    Tu donnes envie de te soutenir à fond. Cette peur, dont tu parles, est sans aucun doute le signe que tu vas dans le bon sens, et j'espère que nous serons nombreux à t'accompagner sur cette route-là, en tous cas, je sais pour ma part, que tu peux toujours compter sur moi, fan parmi les fans !

    A la transformation de ton rêve, je lève mon mug (je ne trinque pas... mais le coeur y est) et te souhaite à mon tour une bonne et heureuse année 2017 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tout cœur, Otir, pour ton amitié et ton soutien. La peur, c'est le signe qu'on sort de sa zone de confort et donc la confirmation qu'on est sur le bon chemin. Je trinque mon mug avec toi en te souhaitant une fabuleuse année 2017.

      Supprimer
  8. Merci pour ces voeux pleins de sens Estelle!
    Belge d'origine, je suis arrivée il y a deux mois dans le Maryland près de Washington.
    J'ai suivi mon mari pour une aventure qui ne fait que commencer.
    Maman de deux petites filles, j'aime cuisiner et découvrir.
    C'est avec grand plaisir que je testerais ton nouveau projet cuvée 2017!
    Plein de courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Marie, et bienvenue aux Etats-Unis ! Le Maryland est une très jolie région, j'espère que vous y plaisez et y faites de savoureuses découvertes. A très bientôt !

      Supprimer
  9. Bonjour
    Je vous suis depuis plusieurs années, depuis en fait que j'avais en tant qu'expatriée découvert votre guide de survie aux us. Alors déjà merci pour ce guide qui m'avait bien aidé à l'époque.
    Je trouve votre idée de journal de bord gourmand très intéressant. Je voulais juste vous demander si vous avez songé à ne pas le restreindre aux US pour qu'il puisse toucher un plus grand nombre d'expatriés.
    Très bonne année à vous
    Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nathalie et merci de votre retour. Pour l'instant, mon projet de carnet est destiné aux francophones qui vivent aux Etats-Unis mais c'est vrai que je toucherai un public plus large et en universalisant le contenu... Affaire à suivre...

      Supprimer
  10. Meilleurs voeux pour l'année 2017 !

    RépondreSupprimer
  11. Meilleurs vœux Estelle pour cette nouvelle année, qui je vois sera riche en projets. C'est bien que tu aies peur, ça montre que la tâche est ardue! En tout cas je te souhaite d'avancer à ton rythme, et de réussir. Au fait je n'ai pas encore fait de retour sur le guide que j'ai reçu il y a 2 semaines, qui est déjà plein de fluo et d'annotations: un super outil bien utile, j'ai appris plein de choses. Allez, n'oublie pas : Qui ne tente rien n'a rien.
    Et moi je veux bien être une de tes lectrices et pourquoi pas testeur, si tu fais une rubrique végétarienne? Je suis dans le NJ depuis peu.
    À plus
    Aude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aude, je suis ravie que le guide soit couvert de feutre fluo !! Ca me fait vraiment super plaisir et, puisque tu as le profil du lecteur que je veux toucher, je serais de te compter parmi mes testeurs lorsque mon projet aura avancé. Stay tuned!

      Supprimer
  12. Bonjour Estelle,
    Si ton projet va jusqu'en Californie, j'en suis aussi ! J'ai été très touchée par tes mots : "La tentation sera grande de prendre les rêves des autres pour les vôtres mais il n'y a que vous pour découvrir qui vous êtes". Et comment !!!! Bonne année à toi et en route pour un nouveau projet rien qu' Soi !!!
    Aude ( Santa Barbara - EX. Los Angeles )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Aude, je suis touchée que mes mits aient trouvé un écho en toi. Je te souhaite aussi une excellente année <3

      Supprimer