mardi 2 février 2016

En 2016, je (re)lance un blog - 2ème partie : vos motivations


Ce billet est le deuxième d'une série d'articles destinée à vous guider dans le lancement de votre blog. Je vous apprendrai notamment à définir une stratégie digitale pour faire connaitre votre blog dès son lancement. En attendant, je vous invite à rejoindre le groupe d'entraide sur facebook et parcourir les autres articles de la série

Avant que je ne vous explique comment j'ai relancé mon blog, j'aimerais vous expliquer pourquoi j'ai voulu continuer à l'alimenter. La raison est simple : parce que j'aime ça. Enfant, j'écrivais des livres ; mon premier opus, Ma soeur est un démon, a été tiré en un exemplaire. Ado, je parcourais les petites annonces de Sciences et Vie Junior à la recherche de nouveaux correspondants étrangers. En classe de troisième, j'avais soumis trois manuscrits aux Editions Corps-Puce : on m'avait même encouragée à retravailler un texte ! Ecrire est pour moi une nécessité, c'est un moyen de partage mais aussi un exercice qui  me permet de mettre de l'ordre dans mes idées et de passer à autre chose. J'aime le sentiment d'accomplissement qui m'envahit après avoir écrit, notamment lorsque je publie un nouveau billet sur mon blog. Si j'ai repris l'écriture de mon blog, c'est avant tout pour retrouver ce sentiment.

L'envie, voire le besoin d'être lu(e), connu(e) et suivi(e) est bien réel mais si l'envie d'avoir un blog connu est plus que grande que le plaisir que vous prendrez à créer, vous risquez de vous décourager. Fédérer une audience prend du temps : il a fallu un an au photographe Brandon du projet Humans of New York pour que sa page facebook décolle. Un an ! Si sa première motivation était d'être connu, il aurait trouvé l'année bien longue. On cite aussi souvent Garande Doré comme exemple de blogueuse à succès mais on oublie qu'il lui a fallu des années, après des débuts modestes (son premier blog était hébérgé sur Haut et Fort) avant de devenir Garance Doré.

C'est ce plaisir à s'exprimer (par l'intermédiaire de photos, de vidéos ou d'écrits) qui doit nous motiver à créer un blog. Se savoir lu(e) est un sentiment magique mais c'est un plaisir supplémentaire à celui que j'ai à créer. Le premier moteur de la création, c'est le plaisir que l'on trouve à créer.

Quelques livres pour poursuivre la réflexion :

Big Magic d'Elizabeth Gilbert, disponible en français sous le titre : Comme par magie: Vivre sa créativité sans la craindre. J'ai adoré ce livre joyeux et énergisant !


Bird by Bird d'Anne Lamott, que je recommande aux futurs auteurs.


Manuel d'écriture et de survie de Martin Page dont je vous avais déjà parlé ici.


A suivre...

mardi 19 janvier 2016

En 2016, je (re)lance un blog - 1ère partie


Ce billet est le premier d'une série d'articles destinés à vous guider dans le lancement de votre blog. Vous y apprendrez notamment à définir une stratégie digitale pour faire connaitre votre blog dès son lancement. En attendant, je vous invite à rejoindre le groupe d'entraide sur facebook.

Mai 2004. Au détour d'un article de magazine, ma curiosité est piquée par un mot de quatre lettres, blog, que Jonathan me décrit comme un journal en ligne. Je découvre qu'il est possible d'écrire et, surtout, d'être lu(e) sans être journaliste ou écrivain. Quelle excellente nouvelle pour moi qui ai toujours aimé écrire ! Il ne m'en faut pas plus pour que je me décide à créer mon blog. Un samedi de juin, depuis le studio mal éclairé que je partage alors avec Jonathan, je trouve une plateforme de blog gratuite et l'euphorie me gagne en découvrant que je peux publier des mots sur le web sans aucune notion de HTML. Cela me parait fou ! Je publie mon premier billet, une contribution de taille à la littérature française, en quelques secondes. Un sentiment d'euphorie m'accompagne pendant plusieurs semaines : imaginez, n'importe qui peut me lire sur internet !

Rencontre de lecteurs, Philadelphie, mars 2006. Je suis restée amie avec plusieurs personnes sur cette photo :)

A l'époque, le nombre de blogs de cuisine francophones se compte sur les doigts de la main et je me retrouve rapidement au coeur d'une belle communauté de blogueurs. Jour après jours, je guette les mises à jour des blogs de Pascale et Martine, mais aussi d'Esterelle, Clea ou encore Requia. Je découvre également de les blogs d'expats et participe à une rencontre de blogueurs francophones à New York, un chouette souvenir. Le blog occupe une place de taille dans ma vie : ce bébé que j'alimente jusqu'à trois fois par semaine me permet de maintenir un niveau de français correct et, surtout, de recréer un cercle d'amis. Il y a alors si peu de blogs tenus par des femmes que "le hamburger et le croissant" connait ses 15 minutes de gloire lorsque les journalistes commencent à s'intéresser au phénomène des blogs.

Rencontre de blogueurs francophones, Central Park, Mai 2005

Mars 2015. Après un gros passage à vide en 2014 où je remets en question l'existence même du blog, je reprends de nouveau un rythme de publication régulier. La donne a cependant changé et je fais face à une longue série de défis alors que je tente de ressusciter mon blog : mon audience s'est considérablement réduite, je ne fais plus partie d'une communauté de blogueurs et le référencement de mon blog sur les moteurs de recherche s'est fortement dégradé. Pour compliquer la tâche, le nombre de blogs en langue française a explosé, les médias sociaux se sont développés, capturant l'attention furtive des internautes plus rapidement que n'importe quel blog. Il est devenu de plus en plus difficile pour un blog de tirer son épingle du jeu. Lorsque je publie le Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis au mois d'avril, une seule pensée me traverse l'esprit : je vais avoir beaucoup de travail devant moi.

A suivre...

mardi 5 janvier 2016

Bonne année + mes projets d'écriture en 2016


Bonjour et bonne année à tous ! Je suis ravie de vous retrouver en ce mois de janvier après une saison des fêtes bien occupée. 2015 a été une année riche en changements pour moi puisque j'ai quitté mon travail, publié un guide, mangé - puis vendu - beaucoup de chocolat. Sur mon chemin, j'ai fait de superbes rencontres : Jean-Pierre du Panier Francais, Catherine de La Baguette Magique, Marine du site FemmExpat puis Jessica du French Morning dont cet article a changé le destin de mon guide. Il y aussi tous vos commentaires, "likes", commandes et e-mails qui m'ont aidée à aller de l'avant lorsque je n'en avais pas l'envie ou le courage. Merci.

En 2015, je suis donc allée là où je ne m'attendais pas, j'ai fermé des portes, ouvert des fenêtres et découvert que c'est en donnant - de l'amour, du chocolat - qu'on recevait. Je vous souhaite donc une nouvelle année remplie d'amour pour vous donner le courage d'explorer vos possibilités.

2015 était placée sous le signe de l'écriture et du chocolat et 2016 semble poursuivre dans cette voie. Dans ce billet, je fais le point sur mes projets d'écriture : pour le chocolat, je vous donne RDV en attendant un prochain article !

Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis


En ce début d'année, je suis enchantée de vous dévoiler la toute nouvelle couverture du Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis. Celle-ci est signée Dan McShane et je suis complètement fan de la touche vintage qu'il a su insufler au design. Cette image vient donc remplacer l'ancienne couverture de la version e-book, tandis que la couverture de la version papier reste pour l'instant inchangée. Je rêve à présent d'un carnet gourmand assorti au guide, qu'en pensez-vous ?

Cliquez ici pour acheter l'e-book et RDV sur Facebook et Instagram pour une chance de gagner le livre ce mois-ci.


J'écris, tu écris, on écrit

Crédit photo : WildHartPaper

En 2016, j'ai décidé d'écrire de nouveau de longues lettres pour retrouver le plaisir de correspondre. Oui, comme en 1996. Me voilà donc à la recherche de belles enveloppes, de jolies cartes et de stylos qui glissent sur le papier : n'hésitez pas à partager le nom de vos fournisseurs préférés dans les commentaires.


En 2015, je publiais mon premier e-book. En 2016, je vous offre un gabarit Word pour vous encourager à publier le votre. Téléchargez-le au choix au format A4 ou au format lettre US (8,5x11"). De mon côté, j'ai commencé la rédaction de mon prochain ouvrage en langue française. Un indice : on y trouvera des recettes. Je ne vous en dis pas plus pour le moment !


Vous habitez la région de Philadelphie ? Mon ami chocolatier Robert Campbell et moi-même vous donnons RDV le dimanche 17 janvier de 14h à 16h à Galer Estate Vineyard à Kennett Square (Pennsylvanie). J'interviendrai sur le thème de l'écriture tandis que Robert présentera ses chocolats bean-to-bar. Notez la possibilité d'acheter mon livre ainsi que les chocolats de Robert sur place.

700 Folly Hill Road
Kennett Square, PA 19348


Enfin, parce que vous êtes nombreux à me demander comment lancer un blog aujourd'hui, j'ai décidé de publier une série d'articles à ce sujet et de lancer un groupe d'entraide sur facebook.  Vous y apprendrez notamment à définir une stratégie digitale pour faire connaitre votre blog dès son lancement. Stay tuned...

Et vous, quels sont vos projets pour 2016 ?

jeudi 24 décembre 2015

MERCI !


Les cadeaux sont emballés, les valises presque bouclées et le moment est venu pour moi de vous remercier de votre soutien au cours de l'année. On ne réussit jamais seul et vos commentaires, e-mails, tweets, re-tweets, paroles et commandes m'ont permis d'avancer pendant les plus grandes périodes de découragement : merci beaucoup. Vous êtes tellement nombreux à m'avoir suivie dans mes folles aventures cette année, à avoir suivi mon défi "37 chocolats", acheté le guide de survie et commandé les tablettes de chocolats Map Chocolate pour les fêtes : merci et bonnes fêtes à tous !

mercredi 2 décembre 2015

Défi 37 chocolats : la boutique !



**Février 2016 : la boutique vient de rouvrir ses portes !**

La boutique en ligne 37 chocolats vient d'ouvrir ! Après avoir goûté à plus de 40 chocolats américains, j'ai voulu mettre en avant les tablettes de Map Chocolate pour lesquelles j'ai eu un énorme coup de coeur. Leur créatrice, Mackenzie Rivers, est une chocolate-maker, une chocolatière qui réalise son chocolat à partir de fèves sélectionnées par ses soins. Avec beaucoup de passion et de ténacité, elle gère seule la production puis le conditionnement de chacune de ses tablettes, comme vous le découvrirez dans cette interview qu'elle a bien voulu m'accorder.

Vous trouverez donc sur ma boutique quatre tablettes de chocolat noir, une tablette de chocolat au lait et une tablette à inclusion, toutes réalisées par Mackenzie Rivers à partir de cacao d'origine et d'ingrédients bios. Présentation en mots et en photos (OHMYGOSH ces emballages !).



Dear Mr. Finley et Le Chocolat Chaud constituent une belle introduction au monde de Map Chocolate. Retrouvez mes notes de dégustation sur YouTube et réalisez 3$ d'économie sur une tablette de Chocolat Chaud en l'achetant avec mon livre.



Both Man and Bird and Beast est un chocolat aux notes de thé et de tamarind réalisé à partir de fèves de Tanzanie. Les amateurs de saveurs fruitées se laisseront quant à eux séduire par A Driftboat Named Desire, réalisé à partir de fèves de cacao de Belize.

 

Nightswimming est un chocolat au lait (à 60% de cacao tout même) d'une infinie délicatesse. The Secret Garden marie les saveurs fruitées des fèves de Belize à celles épicées de la cardamome. Des morceaux de pruneaux donnent à cette tablette des airs d'automne.

Ah, les tablettes Map Chocolate et leurs airs de mosaïques...
D'un point de vue logistique, on notera que les frais de port aux Etats-Unis s'élèvent à 5,95$ (USPS Priority Mail) pour 1-4 tablettes. L'expédition se fera dans les 24 heures qui suivront toute commande passée du lundi au jeudi. Les frais de port pour la France sont de 13,70$ avec une commande minimum de 2 tablettes. Merci de me contacter si vous souhaitez passer commande depuis tout autre pays.

Loin des clichés, je suis très fière de partager le travail d'artisans américains passionés. Merci à vous d'accepter de me suivre dans cette nouvelle aventure, j'espère que vous aurez autant de plaisir que moi à découvrir les créations de Map Chocolate.