mardi 4 octobre 2005

Roch Hachanah



Petite note : j'avais ecrit ce billet pour le blog d'Eric Roux mais, la technologie ayant aussi ses limites, il ne l'a jamais recu (et ce n'est pas faite de l'avoir envoye). Eric, si vous passez par la, servez-vous, le texte a vous !

Hier soir a commence l'une des fetes les plus importantes du judaisme : Roch Hachanah. Elle marque le debut de la nouvelle annee, 5766 en l'occurrence, et se celebre, comme la plupart des fetes juives, en bonne compagnie et autour d'une table bien garnie.

Roch Hachanah est une fete que j'aime beaucoup car elle est joyeuse et conviviale. Puisque c'est aussi une celebration de la Creation, cette fete doit, selon moi, rester synonyme de simplicite. Pas question pour moi de rester coincee derriere les fourneaux ! Au menu, des produits simples mais riches en symbole. Hier soir chez moi, nous avons donc mange...

- Une grenade. C'est l'un des principaux symboles de la fete. Les nombreux grains qui composent le fruit sont symboles de prospérité pour l'année à venir. Dans ma famille, on achète des grenades une fois par an... pour Roch Hachana !

- Des pommes trempees dans le miel. C'est le moment de la fete que je prefere : pour que l'annee soit douce, on trempe des quartiers de pomme dans une petite coupelle de miel. C'est convivial, tout le monde en met partout, et les invites se souhaitent une annee aussi douce que le miel qui vient de tacher la nappe (avec un peu de jus de citron c'est pas mal non plus mais ce n'est plus tres sucre).

- Du poisson. Bon normalement on est cense mange de la tete de poisson pour Roch Hachanah mais ce n'est vraiment pas trop mon truc alors je decoupe un sachet de saumon fume (mon truc : j'utilise une bonne paire de ciseaux, aucun emballage ne me resiste). Comme la grenade, le poisson est synonyme de prosperité et on se souhaite de se multiplier comme des poissons (desolee, le lapin n'est pas cacher).

- Du pain challah. Une sorte de brioche tressee d’origine juive ashkenaze. C'est un peu moins dense qu'une brioche vendeenne mais bon sang que c'est bon. Aux Etats-Unis, on en trouve tres facilement, nature ou agrementees de raisins. Elle symbolise la douceur pour l'annee a venir.

- Des epinards. Dans une frittata, a la maniere de ma maman, c'est tres bon avec des tomates mais je ne sais pas du tout ce que cela signifie. Maman, si tu me lis, merci de nous eclairer.

- Du poulet. Parce que Jonathan n'aime pas le poisson.

Nous avons aussi bu du vin, parce qu'aucune fête n'est vraiment juive sans un bon verre ! Nous avons aussi bu du vin, parce qu'aucune fête n'est vraiment juive sans un bon verre !

20 commentaires:

  1. huhu "aucun emballage ne me resiste"...

    Il faut vivre en Amerqiue pour sentir le sel de la blague...Tout est suremballe ici.

    Et comme on ne peut pas transporter de lame dans l'avion...J'ai eu un vrai coup de desespoir le premier jour en essayant d'ouvrir un emballage de couteau suisse. Que j'avais achete pour ouvrir un emballage de coupe ongle. lol

    :) j'espere que l'annee te sera douce.

    RépondreSupprimer
  2. Je souhaite donc que l'année qui vient te soit aussi douce et savoureuse que le miel !
    (PS : j'adore l'avant dernière phrase de ton billet).

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année.

    Et le vin ? Doux, sucré lui aussi.

    Tu nous as encore écrit un très beau reportage très instructif. Merci.

    RépondreSupprimer
  4. Le mélange des cultures, voilà la vrai richesse ! J'aime beaucoup lorsque tu nous parles de toutes ces traditions...que je ne connais pas.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai donc repiqué le texte dans votre commentaire sur le blog d'Eric.

    bonne année

    RépondreSupprimer
  6. Merci encore pour vos bons mots ! Je suis contente de vous avoir appris quelque chose !

    Del >> Excellente ton histoire ! Je ne sais pas si c'est pareil ou tu habites mais ici j'ai du mal a trouver des boites de conserve a ouverture facile. Si tu n'as pas d'ouvre-boite ici, tu es fichu !!

    Sophie >> OUF !! Nous y sommes arrives !

    Laurange >> Merci ! Ravie que le billet t'ait plu, j'y travaille depuis samedi, ca devait etre un cadeau pour Eric Roux mais il est desormais sur nos deux blogs. Ouf !

    Mijo >> Pour le vin, c'est vrai qu'ici il est tres tres doux :) On a bu un Marsala doux pour finir le repas, c'etait bon !

    RépondreSupprimer
  7. C'est une bien jolie tradition. Que cette année te soit douce!

    RépondreSupprimer
  8. Bonne et belle année, Estelle.

    Tarzile

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi je découvre ces traditions et c'est très intéressant. Bonne fête

    RépondreSupprimer
  10. Bonne année. A quand la recette de Challah?

    RépondreSupprimer
  11. que l'année soit belle et douce.
    je gôuterai bien la brioche moi !!
    surtout avec le Marsala

    RépondreSupprimer
  12. Une belle et bonne année alors !

    RépondreSupprimer
  13. J'aime bien quand tu expliques les traditions comme ca, c'est toujours tres interessant!

    Hmmm, du pain challah... notre supermarche en fait un delicieux, et maintenant j'ai faim!

    Sinon, on a des scuppernongs ici, c'est l'autre nom du raisin Muscadine, mais c'est apparemment le nom "local", vu que c'est un produit du Sud. J'ai essaye les noirs, miam, ils ont un gout de vin! Je crois que je vais en acheter des blancs pour faire de la gelee, c'est pas trop cher ici. Meme les coings sont moins chers!(enfin bon, $1 de moins, c'est pas extraordinaire non plus...)

    RépondreSupprimer
  14. Shana Tova!!
    C'est avec plaisir que je constate que nous partageons les mêmes traditions.
    Ma table ressemblait fort à la tienne, avec une vraie tête de poisson, du bon miel qui coule partout, des dattes fraîches,des beignets d'épinards et de courge au miel,etc..
    A Roch Hashana, l'usage est de consommer des aliments qui de par leur nature ou leur nom évoquent un bon présage pour l'année à venir. La courge et les épinards de par leur nom hébraïque symbolisent la prière que nos ennemis soient écartés (épinards) et que les mauvais décrets (courge) soient annulés.
    C'est pourquoi en ce jour de jugement, on se souhaite en plus d'une bonne année, d'être inscrit dans le Livre de la Vie.
    Merci Estelle de ta revue!

    RépondreSupprimer
  15. Bonne année Estelle. J'ai beaucoup aimé ton billet. Quand est-ce que tu nous donnes la recette de la brioche?

    RépondreSupprimer
  16. Merci encore, je ne me lasse pas de vos bons voeux :)

    Sandrine et Patou >> Je vois que vous etes interessees par la challah... J'en ai fait une fois, c'etait bon, un peu trop dense mais delicieux. En fait, j'avais pris des cours de cuisine a la synagogue il y a 2 ans et j'y avais appris plein de choses. Bref, des que j'en refais, je vous file la recette !

    Cecile >> Je suis ravie que tu aies trouve ces fameux raisins, ils sont tellement bons ! Tu as de la chance avec les coings ;)

    Avital >> Oh, merci pour tes explications ! C'est amusant de festoyer autour des memes plats alors que nous vivons sur deux continents differents. Bienvenue sur mon blog et bonne annee a toi !

    RépondreSupprimer
  17. shana tova, Estelle..Plein de bonnes choses pour cette année, en attendant Kippur..

    RépondreSupprimer
  18. takuyaangels@yahoo.de18 octobre, 2005 10:02

    Merci pour ces recettes symboles.
    A Nice, la mère d'un ami nous réalisait un gâteau avec plusieurs couches de meringue et crême plutot pralinée, mais je ne sais plus pour quelle fête. C'était excellent. Ca s'appelait un russe ?
    J'ai apprécié aussi ton pan bagnat... des souvenirs...

    RépondreSupprimer
  19. http://tunisdivagation.blogspot.com/2007/09/paix-sur-les-fils-dabraham.html

    RépondreSupprimer