vendredi 14 avril 2006

Gourmandises de Pessah



Tous les ans durant Pessah, j'ai une pensee particuliere pour les personnes intolerantes au gluten. Pendant une semaine, il m'est en effet interdit de consommer des produits prepares a base de farine autre que celle de pain azyme. Heureusement pour moi, les magazines et autres sites culinaires americains rivalisent de creativite pour adoucir nos repas et j'ai aujourd'hui decide de partager avec vous le fruit de mes experiences en matiere de patisserie (presque) sans ble. J'espere que cela donnera des idees a tous ceux qui en recherchent deseperement sur Google !



Pas de farine dans ce gateau mais une quantite genereuse de poudre d'amandes qui lui permet de se tenir. Si j'avais bien aime la texture, je n'ai en revanche pas ete enchantee par le gout de cacao brule... La pate crue etait pourtant delicieuse et je me demande donc quelle reaction chimique s'est produite durant la cuisson. Si vous etes malgre tout interesses par la recette, elle est disponible sur le site du magazine Gourmet... A en croire l'avis des lecteurs, je suis l'une des rares a avoir ete decue !



Jonathan et moi avons deguste ce gateau aux amandes sans farine (et sans beurre !) en guise de dessert mercredi soir. Delicatement parfume au citron, il est leger, presque mousseux, et tres moelleux malgre l'absence d'huile ou de beurre dans la pate. La recette originale est disponible sur le site de Bon Appetit. Si vous decidez de la preparer, je vous conseille d'y apporter les modifications suivantes :
  1. Ajouter 1 cuillere a cafe d'extrait d'amande amere a la pate
  2. Faire griller la poudre d'amande a sec avant de l'incorporer
  3. Augmenter les quantites de sucre (on peut facilement les doubler)
Voila qui devrait vous permettre d'obtenir un delicieux gateau.



Si je devais vous encourager a preparer un seul dessert pour Pessah, je crois que ce serait celui-la. Imaginez des petits morceaux de pain azyme et des amandes grillees emprisonnes dans du caramel... Personnellement, je ne vois pas comment ca peut ne pas etre bon ! La recette est tiree du magazine Gourmet d'avril 2004 (un excellent numero, les recettes de Pessah y sont fantastiques) et je suis ravie de vous en proposer une traduction. Notez que j'ai divise les quantites originales par deux et que la recette n'est pas aussi compliquee qu'elle n'y parait.

Matzo almond brittle (d'apres Gourmet, avril 2004)

Ingredients

- 240 mL (soit 1 cup) de morceaux de pain azyme de 1 cm
- 240 mL (soit 1 cup) de sucre
- 2 cuilleres a soupe d'eau
- 1 pincee de sel
- 20 g de beurre (soit 1 1/2 cuillere a soupe) a temperature ambiante
- 70 g (soit 3/4 cup) d'amandes effilees

Preparation

Prechauffer le four a 180° C (soit 350° F). Placer les morceaux de pain azyme dans un plat resistant au four et les enfourner jusqu'a ce qu'ils prennent un belle couleur doree, 15 a 20 min. Etaler les amandes effilees sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurise ou de papier aluminium et enfourner jusqu'a ce que les amandes commencent a dorer, 10 a 15 min. Transferer le pain azyme et les amandes dans un grand bol et laisser refroidir.

Recouvrir une plaque de cuisson d'une grande feuille de papier aluminium ou, mieux encore, d'un tapis en silicone de type Silpat. Si vous utilisez de l'aluminium, recouvrez-le d'un peu d'huile a l'aide d'un pinceau.

Placer le sucre et l'eau dans une casserole de taille moyenne et porter a ebullition a feu moyen en remuant jusqu'a ce que le sucre soit dissout. Continuer de laisser bouillir, en nettoyant eventuellement les bords de la casserole a l'aide d'un pinceau trempe dans l'eau froide. Le caramel va prendre une couleur doree avant de tourner vers l'ambre apres quelques minutes. Surveiller attentivement la cuisson : des que le caramel commence a brunir, oter la casserole du feu, ajouter le beurre (le melange va faire des bulles) et melanger a l'aide d'une cuillere en bois. Quand le beurre a fondu, ajouter le pain azyme et les amandes, continuer de melanger a la cuillere en bois et verser aussitot sur la plaque de cuisson. Etaler le melange a l'aide de la cuillere et le laisser refroidir un peu. Laisser tiedir avant de retirer l'aluminium et laisser refroidir completement sur une grille. Si vous utilisez un tapis en silicone, laissez completement refroidir avant de retirer la gourmandise.

Vous pouvez casser la praline en plusieurs morceaux avec vos mains ou, encore plus efficace, en tapant dessus avec un rouleau a patisserie (mais il faut d'abord mettre la praline dans un petit sac en plastique). D'apres la recette originale, la confiserie se conserve une semaine dans une boite hermetique a temperature ambiante.



Aux Etats-Unis, les macarons a la noix de coco se degustent traditionnellement pendant la periode de Pessah. Enfin, on appelle ca des macarons (macaroons) maispermettez-moi de vous dire qu'ils n'ont rien a voir avec leurs cousins parisiens. Ici, les macarons ne sont rien d'autres que ce que moi j'appelle des congolais ou encore des rochers a la noix de coco : c'est bon, certes, mais c'est tout de meme autre chose que nos macarons !

Toujours est-il que, cette annee, je voulais vraiment m'essayer aux congolais/macarons a l'americaine. Je me suis fiee a une recette denichee dans Better Homes and Gardens Cookbook mais, en cours de route, je me suis rendu compte que c'est une simple meringue a la noix de coco que j'etais en train de preparer ! Ah, tant pis, j'aime bien les meringues quand meme. Je vous en donne la recette, legerement adaptee de celle du livre.

Meringues a la noix de coco (d'apres Better Home and Gardens Cookbook)

Ingredients

- 2 blancs d'oeuf
- 1 pincee de sel
- 150 g (soit 2/3 cup) de sucre cristallise (on peut en mettre moins, 100 g devraient suffir)
- 1/2 cuillere a cafe de vanille
- 70 g soit 240 mL (soit 1 cup) de noix de coco finement rapee non sucree

Preparation

Prechauffer le four a 160° C (soit 325° F). Recouvrir deux plaques de cuisson de papier sulfurise.

Placer les blancs d'oeufs et la pincee de sel dans un grand bol et foutter a l'aide d'un batteur electrique jusqu'a ce que le fouet commence a laisser des traces dans les blancs. Ajouter le sucre petit a petit et continuer de battre jusqu'a obtenir une meringue bien ferme. Ajouter la noix de coco rapee et incorporer delicatement a l'aide d'une spatule en silicone.

Deposer des petits tas de meringue a l'aide d'une cuillere a cafe et enfourner 25 minutes. Eteindre le four et y laisser les meringues jusqu'a ce qu'elles soient bien seches (n'hesitez pas a gouter pour verifier !), une heure environ. Si votre four est mal isole, n'hesitez pas a laisser le four allume a 100° C (soit 210° F). Laisser refroidir et conserver dans une grande boite hermetique.

14 commentaires:

  1. Ho là là tu nous gates en recette, elles ont l'air tous super sympa, surtout celle au caramel (je suis un peu gourmande)....

    RépondreSupprimer
  2. Je ne savais pas qu'à Pessah il nne fallait pas manger de gluten ! Merci pour toutes ces recettes sans gluten, j'ai une amie intolérante au gluten, ça me donne des idées !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour toute ces recettes!!! dés que j'ai un peu de temps j'en essaye une de suite!!!
    Miam je vais me régaler!!!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne fête pas Pessah mais je vais me laisser tenter par la recette du pain azyme avec le caramel et les amandes, je m'en régale d'avance, Merci!

    RépondreSupprimer
  5. Je ne fête pas Pessah ni Paques d'ailleurs mais ces recettes ont l'air délicieuses surtout le pain azyme+amandes dans caramel. Yummy yummy.

    RépondreSupprimer
  6. Eh ben, moi, j'ai eu droit à y goûter en avant-première ! Merci beaucoup, Estelle ! Le brittle est très bon et les meringues délicieuses : j'ai trouvé qu'elles n'étaient pas aussi friables que les "vraies" meringues (= tu en as plus par terre que dans la bouche !) et leur goût m'a même rappelé celui d'un bon "macaron parisien" (oui, oui !).

    RépondreSupprimer
  7. Bonne fête de Pessah et merci pour toutes ses belles recettes, je serai en faire bonne usage auprès de mes amis.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai testé la recette des Brittle car ça avait l'air trop bon...mais c'était oublier que je ne suis qu'un marmiton débutant, et j'ai trouvé ça pas évident...déjà le caramel et moi ça fait 2, donc au bout de 2 tentatives, le temps que mon caramel brunisse il s'était trop évaporé je crois, et je me suis retrouvée avec trop de morceaux de matzoh et d'amandes dedans, donc tout s'est super vite agglutiné...mais bon, c'est sucré et craquant quand même ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Les 2 recettes de gateau sans farine me tentent bien....

    RépondreSupprimer
  10. Merci a toutes pour vos commentaires !

    Cathy : Un autre exemple de gateau sans farine est le biscuit de Savoie, un gateau leger a la fecule de pommes de terre et sans huile, ni beurre !

    Hannah : Ne t'inquiete pas, c'est normal ! Il y a plus de matsots et d'amandes que de sucre, c'est justement ce qui m'a plu dans cette recette, elle n'est pas ecoeurante du tout. Aussi, il faut vraiment se depecher d'etaler le melange apres avoir incorpore amandes et matsots.

    RépondreSupprimer
  11. D'abord, ça fait du bien de retrouver une connexion normale et de pouvoir revenir te voir...
    Ce blog me manquait ;) d'autre part, une petite "espionne" de chez moi (lol) m'a parlé de nouveaux cookies que tu aurais faits et qui pourrais m'intéresser pour ma quête ?...
    Se serait-elle trompée car je ne les ai pas vus...
    Merci pour toutes ces merveilleuses gourmandises que je n'avais pas eu la chance encore de découvrir, au moins visuellement ?
    Mais dis-moi de quelle origine sont-elles ?... Je n'y connais pas grand-chose question folklore, je crois que Pessah est une fête juive, qui correspond à ... rien hélas dans mon inculture mais je crois au moins savoir cela. Mais peut-être que je me trompe gravement, merci de me corriger et désolée je suis ignorante sur ces sujets là.
    Merci et BiZzZ à bientôt!

    RépondreSupprimer
  12. Hello Thalie ! Je cherche, je cherche et ma foi, je n'arrive pas a repenser a d'eventuels cookies que j'aurais refaits depuis la derniere fois (ceux de Martha Stewart, en l'occurence) !!! J'ai en revanche decouvert d'autres recettes mais je doute que ton espion lise dans mes pensees ;-)

    Pour ce qui est des gourmandises du jour, je les ai en effet preparees pour Pessah, une fete juive comme tu l'as devine, qui commemore la sortie du peuple juif d'Egypte (le gospel "let my people go" refere exactement a ce passage de la Bible). Pendant une semaine, nous mangeons du pain non leve (pain azyme ou matsot) en memoire de la fuite precipitee des Juifs d'Egypte : quand ils sont partis, le pain n'aurait peu le temps de lever et c'est pour ca que l'on mange ce pain qui n'est rien d'autre qu'une sorte de cracker geant. Pas de farine, ni de levures pendant une semaine, je t'assure que ca me fait drole ! Aussi, tu auras compris que ce n'est pas pendant Pessah que je compte faire des chocolate chip cookies... Voila, j'espere t'avoir appris quelque chose, je reponds toujours volontiers a ce type de questions car il n'y pas de questions idiotes comme disait sauf celles que l'on garde pour soi, comme disait mon prof de bio :-)

    RépondreSupprimer
  13. Ces billets sur les traditions juives sont vraiment très intéressants.

    RépondreSupprimer
  14. Merci beaucoup pour ces précisions.
    Bien sûr que tu m'apprends quelque chose et j'espérais bien avoir une réponse complète lol !
    Ca tombe bien d'ailleurs que tu répondes aux questions car s'il y a bien une chose que je sais faire c'est dire que je ne sais pas au risque de paraître ridicule auprès de tous ces gens qui ont le préjugé facile (ah que j'exècre ça brr !) ! Ca ne tue pas comme on dit.
    Encore merci. Tu vois je n'aurais jamais rapproché un gospel d'une fête juive, mais c'est parce que je n'ai pas réfléchi aux épisodes bibliques, souvent sources des chants gospel et partie intégrante de l'histoire de la religion juive aussi... enfin différemment parfois mais pour moi ça part tout de même tout du même point ;)
    Merci et à bientôt !

    RépondreSupprimer