vendredi 25 mars 2005

Hamentashens



Alors que les Chretiens s'appretent a celebrer Pâques, les Juifs fetent aujourd'hui meme Pourim. Il s'agit de l'une des fetes les plus joyeuses du judaisme durant laquelle il est d'ailleurs fortement encourage de se deguiser, meme durant la priere ! C'est egalement l'une de mes fetes preferees en raison de l'histoire a l'origine de cette celebration.

Pourim commemore en effet le salut du peuple juif en Perse aux alentours du Veme siecle avant JC. Grace a la ruse de la reine Esther et de son oncle Mardochee, les Juifs echappent aux intentions criminelles de Haman, vizir du roi Assuerus. L'histoire de Pourim ne rapporte aucune intervention divine et c'est bien la son originalite. Je percois cette histoire comme le triomphe d'une heroine, Esther et, petite, je vous assure que j'etais tres fiere de porter presque le meme prenom qu'elle !

Vous vous en doutez, Pourim est egalement l'occasion de preparer de delicieuses patisseries. Dans ma famille, la coutume est de preparer des travados. Ce sont des petits ronds de pate garnis d'un melange de noix que l'on plonge ensuite dans un sirop a base de miel. Ces travados sont moelleux et collants a l'exterieur et croustillants a l'interieur. Ils sont delicieux mais un peu trop sucres a mon gout. Les travados de ma mere sont delicieux, les miens ne sont pas mauvais non plus mais je manque encore un peu d'experience.

Les Juifs americains, majoritairement originaires d'Europe de l'Est, preparent quant a eux des biscuits fourres appeles Hamentaschens. En Yiddish, cela signifie "poches de Haman". Il y a deux ans de cela, j'avais suivi des cours de cuisine a la synagogue et j'ai appris a preparer ces merveilles. Ces biscuits ne sont pas trop sucres et leur pate n'est ni trop dure, ni trop moelleuse. D'autre part, on peut les garnir de toutes sortes de farces, en fonction de l'inspiration du moment.

Ma garniture preferee est celle des travados, une melange de noix, de sucre et d'oeuf dont je vous donne ici la recette. Il est egalement possible de fourrer les biscuits de pate a tartiner au chocolat (maison ou pas) ou de confiture (attention cependant a ne pas trop en mettre). Hier, j'ai pour la premiere fois utilise du lemon curd et j'ai trouve cela plutot reussi.

Quelque soit votre religion, j'espere que vous essaierez ces biscuits ! Ils sont tres originaux et faciles a faire. La technique de collage des extremites n'est pas forcement facile a suivre mais je vous donne des explications en photos pour vous aider.

Hamentaschens (d'apres The Philadelphia Inquirer, Mars 1981)

Ingredients (pour 24 biscuits)

- 65 g (soit 1/4 cup) de sucre
- 28 g (soit 2 cuilleres a soupe) de beurre ramolli
- 1 oeuf
- 1/2 cuillere a cafe d'extrait naturel de vanille
- 165 g (soit 1 1/3 cup) de farine
- 1/2 cuillere a cafe de levure chimique
- 1 pincee de sel
- le zeste rape d'un citron (facultatif)
- 1 oeuf battu pour badigeonner les biscuits (facultatif)

Preparation

- Prechauffer le four a 180 degres C (soit 350 degres F).

- Dans un grand bol, battre le beurre et le sucre en pommade a l'aide d'un fouet electrique. Ajouter l'oeuf et l'extrait de vanille et continuer de battre jusqu'a ce que le melange soit homogene. Incorporer la farine, la levure, le sel et le zeste a l'aide d'une spatule, en prenant soin de ne pas trop travailler la pate. Rouler la pate en boule dans du film alimentaire et la placer 45 minutes au refrigerateur.
Note : si vous n'arrivez pas a obtenir une belle pate homogene, ajouter une a 2 cuilleres a cafe de lait.

- Etaler la pate sur une surface legerement farinee, jusqu'a ce que celle-ci fasse environ 3 millimetres d'epaisseur. A l'aide d'un verre ou d'un emporte-piece, decouper des ronds de 5 a 8 cm de diametre. A titre de comparaison, j'ai utilise un verre de 7 cm de diametre.



- Remplir a present chaque rond d'une cuilleree a cafe de garniture. Attention a ne pas trop etre genereux sous peine d'eruption pendant la cuisson !



- Nous arrivons a present au plus delicat : la fermeture des petites poches. Pincer les deux extremites inferieures a l'aide de vos doigts : cela va creer un troisime pli en haut qu'il ne reste plus qu'a fermer. J'ai pris une photo pour vous donner une idee mais on ne voit pas ma deuxieme main puisqu'elle est occupee a tenir l'appareil. Il faut juste l'imaginer en bas et ca va tout de suite mieux.



Note : si les bords ne collent pas, vous pouvez legerement les humidifier avec un peu d'eau ou de lait.

- Disposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurise ou d'un tapis en silicone, puis badigeonner les cotes des hamentashens d'oeuf battu. Enfourner 15 a 20 minutes, ou jusqu'a ce que le pate commence a dorer. Laisser refroidir sur une grille.

- Ces biscuits se conservent plusieurs jours dans une boite hermetique. La pate restera dans ce cas legerement tendre. Si vous preferez vos biscuits durs, laissez-les a l'air.

Notes

Je ne l'ai pas precise dans la recette mais vous pouvez bien entendu refaire une pate avec les chutes. Autre chose : les hamentashens supportent tres bien la congelation.

Garniture aux noix

- 360 mL (soit 1 1/2 cup) de noix concassees
- 125 g (soit 1/2 cup) de sucre
- 1 oeuf
- 1 pincee de cannelle ou de cloux de girofle rapes

Melanger tous les ingredients dans un bol et reserver.

21 commentaires:

  1. Ca m'a l'air delicieux tout ca Maite! Dis moi faut que tu passes sur mon site pour voter, ok?

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette histoire et cette belle recette.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Estelle,
    Bonne Fête de Pourim !
    Tes "Hamentashens" sont très tentants, j'aime beaucoup l'idée de la variante au Lemon curd.
    Bye. Nawal !

    RépondreSupprimer
  4. Estelle, joyeux Pourim :) Est-ce que l'ethymologie du nom Esther et Estelle est la meme? Est-ce que tu crois que de remplacer les noix par des amandes (j'en ai a la mais on mais pas des noix) marcherait?

    RépondreSupprimer
  5. MJ >> Done :-)

    Mijo et Nawal >> Merci !

    Miss Lulu >> Esther et Estelle voulent tous deux dire "etoile" mais Estelle vient du latin "stella" alors qu'Esther est un prenom hebreu. Tu peux mettre ce que tu veux dans tes biscuits, je suis sure que ca marcherait tres bien avec les amandes avec, pourquoi pas quelques cuilleres de cacao, de sucre et peu de de lait pour lier tout ca... Miam !

    RépondreSupprimer
  6. Pas mal. J'adore le "look" en plus ! Je me lance dans cette aventure culinaire. Ma fille mettra la main à la pâte, tout le monde sera ravi. Keep in touch.

    RépondreSupprimer
  7. J'espere que Pourim s'est bien passe!

    Comme promis voila des recettes de potiron (adaptable aussi aux differents autres types de curcubitaces)

    Poulet au potiron et aux pois chiches

    500g potiron
    4 c-a-s huile d'olive
    1 gros oignon
    1/2 c-a-c gingembre moulu
    1/2 c-a-c canelle moulue
    4 blancs de poulet
    1 conserve de tomates au jus
    1-2 c-a-c sucre
    2-3 c-a-c harissa
    1 boite de pois chiches egoutes

    Couper le potiron en cubes,
    faire revenir l'oignon dans l'huile d'olive,
    ajouter le gingembre, la canelle et le poulet coupe en cubes,
    ajouter les tomates, le sucre et la harissa,
    ajouter les pois chiches, le potiron et 4 c-a-s d'eau,
    cuire jusqu'a ce que le poulet et le potiron soient tendres,
    servir avec du coriandre

    Spaghetti a la sauge et au potiron

    800g de potiron en petits cubes
    1 c-a-c sucre
    100g beurre (ou l'huile d'olive, perso je prefere)
    20 feuilles de sauge
    350g spaghetti
    1 citron (jus)
    50g parmesan

    Cuire le potiron dans une casserole hemetiquement fermee avec le sucre, une pincee de sel et un peu d'eau jusqu'a ce qu'il soit tendre,
    faire revenir dans une poele les feuilles de sauge avec beurre ou huile et le jus de citron,
    faire cuire les spaghetti,
    faire revenir dans la casserole avec un peu d'eau de cuisson des pates les spaghetti, le potiron, le parmesan et la sauce a la sauge et au citron,
    servir.

    Potiron aux raisins et pignons

    1 gros oignon
    3 c-a-s huile d'olive
    500g potiron coupe en cubes
    sel, poivre
    1 c-a-c sucre
    1 c-a-c canelle moulue
    3 c-a-s raisins secs
    50 g pignons de pin

    faire revenir dans l'huile d'olive l'oignon,
    ajouter le potiron et faire revenir 5 min,
    ajouter les epices, le sel, le sucre et les raisins,
    couvrir pour 10-15 min,
    servir froid ou chaud avec les pignons

    Tian de potiron sucre

    faire cuire 500g de potiron dans une casserole hermetiquement fermee avec un peu d'eau,
    Faire une bechamelle sucre a son gout,
    Ajouter parfum (vanille ou zeste de citron ou canelle/gingembre/noix de muscade)
    melanger le potiron avec la bechamelle parfumee,
    Mettre au four a 180C jusqu'a ce que ce soit dore apres avoir parseme d'amandes effilees

    Pate de potiron

    faire cuire 500g de potiron dans une casserole hermetiquement fermee avec un peu d'eau et 150g de sucre,
    des que le melange a la consistance d'une puree, retirer du feu et ajouter 40g de farine et 40g de maizena,
    remettre sur le feu,
    ajouter 40g de beurre,
    ajouter parfum (vanille ou zeste de citron ou canelle/gingembre/noix de muscade),
    mettre au four a 180C jusqu'a ce que ce soit dore.

    NB melange canelle/gingembre/noix de muscade pour 500g de potiron
    1 c-a-c canelle moulue
    1 c-a-c gingembre moulu
    1/2 c-a-c noix de muscade

    Voila pour les recettes au potiron.

    Sinon, je n'ai pas encore eu le courage de quitter la vieille Europe. Je vis dans le Sud de l'Angleterre. Mais je vais surement bientot etre amenee a voyager beaucoup aux US car ma boite est americaine. Et puis on ne sait jamais... on m'a deja propose un poste la-bas!

    Bon week-end (ici on a quatre jours pour Paques et ca fait du bien!!!)

    Estelle.

    RépondreSupprimer
  8. je prends directement les 3!
    et merci!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Tentative ce matin : absolument génial ! Merci pour la recette Estelle !

    RépondreSupprimer
  10. Estelle bis >> Merci, je n'ai plus qu'a sortir la citrouille du congelateur !

    Penglobe >> Trop tard, on a tout mange (surtout moi en fait) et il n'en reste plus qu'un :-)

    Arno >> Genial ! Merci d'avoir essaye la recette, je suis ravie qu'elle t'ait plu. Franchement, c'est l'une de mes recettes de biscuits preferees.

    RépondreSupprimer
  11. Fantastique! J'ai tres envie d'essayer...Joyeux Pourim!

    RépondreSupprimer
  12. @Estelle > Ahah ! Suis prêt a devenir testeur atitré si ce genre de recettes continue d'affluer !! :) Merci a toi donc

    RépondreSupprimer
  13. Next year I'll use your recipe--at least, I'll try your filling--but you ought to try the traditional fillings--prune butter (which I have found in Paris under the name "creme de pruneau) and poppy seed.

    I hope you had a joyeux Pourim!

    RépondreSupprimer
  14. Hi Lisa and welcome to my blog! I think I already tried the prune filling back when I learnt to make them. I didn't use it here because I wanted to finish some lemon curd :-)

    RépondreSupprimer
  15. Je les ai faits hier soir, au Nutella et au Lemon Curd. C'est très bon, ceux au Nutella me rappellent les gâteaux Kangoo.

    RépondreSupprimer
  16. Chère Estelle!
    Merci beaucoup pour ta recette!
    J'ai le projet de le faire avec les enfant de l'école du dimanche dans mon église. nous étudions l'histoire d'Esther et je trouve magnifique de pouvoir les initier à un des super de Pourim, fête que je découvre en même temps qu'eux!
    j'aurai juste une questions à te poser: Tu dis que ces biscuit s'appellent:Hamentaschens... Je parle pas hébreux mais je trouve que ca sonne assez allemand non? ah et encore une chose les Hamentaschens se n'est donc pas la même chose que les Oznei Haman?
    merci pour tes explications et j'attend vite de tes nouvelle! biz

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Emilie et merci pour ce gentil message ! Je suis desolee de ne pas avoir repondu plus tot mais je n'etais pas chez moi ce week-end. Le mot "hamentashen" n'est pas hebreu mais yiddish (la langue parlee par les Juifs d'Europe de l'Est qui est un melange d'allemand et d'hebreu). Litteralement cela signifie "les poches d'Aman". Je ne connaissais pas du tout les "Oznei Aman" mais, d'apres mes recherches sur Google, c'est le nom donne en hebreu a ces memes patisseries (bien que cela signifie "oreilles d'Aman". Voila, j'espere t'avoir aidee ! En tout cas j'ai appris quelque chose a grace a ton commentaire, merci :)

    RépondreSupprimer
  18. j'aime bien les fêtes religieuses...
    on s'y regale toujours !

    RépondreSupprimer
  19. Étonnant! Je ne connaissais pas cette célébration. Merci!

    RépondreSupprimer
  20. elle est très belle cette recette, et gourmande!!

    RépondreSupprimer
  21. Bon, j'annonce officiellement que je vais te présenter sur mon blog parce qu'il y a ici des recettes qui m'ont l'air absolument irrésistibles !

    J'essaie les hamentashens demain !

    RépondreSupprimer