jeudi 16 novembre 2006

Frites de panais



Vous connaissez le panais ? Il fait partie de ce qu'on appelle en France les "légumes oubliés". De mon côté, je l'ai découvert aux Etats-Unis où il porte le doux nom de parsnip. Si vous n'y avez jamais goûté, un ancien collègue vous dirait que c'est une sorte de "carotte albinos". Bon, en réalité, je trouve ça bien plus sucré et bien plus tendre qu'un carotte mais peu importe.

Ce que j'aime avec le panais, c'est qu'il s'accomode à toutes les sauces. Une soupe ? Pas de problème. Une purée ? Absolument. Un pot-au-feu ? Et comment ! Après l'avoir moi-même essayé avec succès dans plusieurs recettes, je ne le cuisine pourtant plus que d'une seule manière : en frites. A cela plusieurs raisons : c'est délicieux, facile à faire et, surtout, Jonathan ne mange les panais que de cette façon.

Pour ma part, je trouve que la cuisson au four permet de tempérer un peu la douceur du panais, que je trouve parfois écourante dans un plat salé. J'aime aussi beaucoup leur goût subtil de caramel et le fait de pouvoir les grignoter sans couverts ! Les frites sont un peu molles mais les enfants devraient apprécier.



Frites de panais (d'après Everyday Food de Martha Stewart, Novembre 2005)

Ingrédients

- 1 kg de panais
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Préparation

Préchauffer le four à 450°F. Recouvrir une grande plaque de cuisson d'une feuille de papier aluminium.

Eplucher les panais, les couper en 2 dans le sens de la longueur. Déposer une moitié de panais sur le plan de travail (face découpée dessous) et y tailler des frites à l'aide d'un couteau de chef. En fonction de la taille du panais, il est possible de couper 3-4 grandes frites dans chaque moitié. Couper chaque frite en deux dans le sens de la largeur, répartir sur la plaque de cuisson. Répéter l'opération juisqu'à épuisement de la matière première !

Couvrir les panais de 2 cuillères à soupe d'huile d'olive et bien mélanger avec les mains. Saler, poivrer et s'assurer que les frites ne se chevauchent pas. Enfourner 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les frites commencent à dorer et à caraméliser. Servir aussitôt.

Note

Je tiens à dédicacer ce billet à la charmante et pétillante France qui, je l'espère, retrouvera bien vite un four pour tester cette recette !

33 commentaires:

  1. The Parsnip
    by
    Ogden Nash

    The parsnip, children, I repeat,
    Is simply an anemic beet.
    Some people call the parsnip edible;
    Myself, I find this claim incredible.

    RépondreSupprimer
  2. Je me rappelle l'avoir decouvert en Angleterre lors d'un voyage avec le lycee, la mere de ma corres avait fait des panais a la vapeur, miam!

    RépondreSupprimer
  3. Formidable !

    Moi qui cherche toujours des moyens de diversifier l'alimentation si sélective de mon grand... non pas que j'imagine une seule seconde que je vais le truander en lui faisant croire que ce sont vraiment des frites, mais j'espère quand même que la forme l'inciterait un tout petit peu.

    On peut rêver... et dieu sait que je rêve tous les jours !


    (ps qui n'a rien à voir, j'ai dû déménager de blog en raison de pannes répétitives de ma plate-forme).

    RépondreSupprimer
  4. Au Portugal, on appelle ça des "cherovias". C'est pas mal utilisé dans la cuisine des Beiras (à l'est du Portugal), surtout en tempuras (ce sont les Portugais qui ont appris aux Japonais à les faire, au XVIe s.; tempura vient du portugais tempero, qui veut dire assaisonnement). J'aime beaucoup! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Comme cécile, j'ai découvert le panais en angleterre, je ne trouve pas ça terrible, on m'avait dit de le cuire au four, mouai, bof, c'est comme avec les papates sucrées rouge d'ici, j'ai un peu de mal

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai qu'en France c'est assez méconnu le panais. Est ce que tu sais qu'en plus c'est un des seuls légumes que tu peux laisser en terre tout l'hiver sans qu'il gèle. J'en avais fait dans mon potager l'an dernier et c'est vrai que c'est délicieux et très pratique (j'aimais bien rapé avec des carottes). Je suis sure qu'en frites c'est divin. J'ai essayé hier les patates douces du potager en frites et c'était bien bon.

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup, les Anglais en consomment effectivement beaucoup. Je n'ai jamais essayé en frites..

    RépondreSupprimer
  8. rien à voir avec le panais, mais je viens de réaliser que le design de ton blog ne passait pas sous firefox ! je me disais bien aussi que c’était un peu vide (je ne vois presque que du blanc), mais je croyais que c’était "épuré"... j’ai réalisé en voyant l’écran de ton ordi sur le post précédent !!! y’a que chez moi que ça ne marche pas ???

    RépondreSupprimer
  9. Le panais j'adore, je n'ai jamais essayé en frites mais je vais devoir m'y mettre!

    RépondreSupprimer
  10. Pour ma part, j'ai découvert ce legume lors de mon séjour en angleterre et je l'ai adopté depuis meme s'il n'est pas toujours facile à trouver.
    J'en ai justement mangé avant-hier roti au four à l'érable.Miam

    RépondreSupprimer
  11. C'est un peu dur à assûmer mais j'avoue: l'an dernier j'ai fait une tarte panais-pommes-boudin (je sais, ça a l'air bizarre) et c'était délicieux!

    RépondreSupprimer
  12. Mhm la booonne idée ! Des frites sans friteuse, génial!!
    En plus je ne faisait le parsnip qu'en soupe ( avec carottes et patates, et un soupçon de curry...) mais en frites... Je vais essayer pour sûr!

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connais le panais que depuis l'an passé mais j'aime beaucoup ce légume oublié. Ta version en frites me tente beaucoup surtout pour le faire aimer à mon fils!

    RépondreSupprimer
  14. Salut Estelle!
    chez nous en Allemagne, il y a beaucoup de pasnais (en allemand c´est le pastinak) enfin surtout dans les magasins bio. Moi je ne connaissais pas du tout avant d´avoir ma fille...En fait, c´est un des premiers legumes avec la carotte qu´on te conseille de donner pendant la diversification alimentaire du bebe. En puree, c´est pas mal, ma fille adorait. Mais j´avais jamais essaye les frites! Nouvelle bonne idee.
    Pour repondre a Carine, moi aussi j´utilise Firefox et je confirme que je ne vois pas non plus le fond d´ecran...J´avais aussi pense a un style epure...donc, c´est pas ton ordi!!!

    RépondreSupprimer
  15. J'adore les panais... Moi aussi je les ai découvert aux USA... Mais je suis la seule à les aimer dans la famille... Il faut reconnaître quand même que le goût est assez spécial, un peu anisé, mais moi je suis une inconditionnelle. Je n'en fais que rarement, d'abord parce qu'ils sont bien "oubliés" ces légumes là par chez moi, mais surtout parce qu'un jour mon Nomamoi m'a dit que ça avait (je cite) un goût d'ajax WC... O_O!!!

    RépondreSupprimer
  16. Estelle, bonjour. Que de commentaires sur le panais que je ne connais pas du tout. J'ai un potager. Si je trouve des graines, j'essaie le printemps prochain.

    RépondreSupprimer
  17. Estelle! Estelle! Ça y est! Fou-four d'amour est de retour, juste à temps pour ta croquante recette santé. Tu as fait de la magie, j'te jure! :)))

    Merci pour ce beau partage, je t'en donne des nouvelles.

    RépondreSupprimer
  18. je connais les panais depuis un petit temps déjà, et j'en cuisine souvent à ma fille, elle adore ça !
    Le goût est bien plus parfumé que celui de la carotte (que je ne retrouve pas dans ce légume d'ailleurs), mais par contre quelles saveurs !
    Pour tes frites, en Belgique nous ne cuisons JAMAIS les frites dans de l'huile d'olive, à mon avis ça doit leur donner un autre goût que celui des "vraies" frites ;)))
    Nous utilisons de la graisse de boeuf (OZO par exemple) ou une huile de friture végétale (vandemoortel)...
    cela change tout ;)
    Mon amie américaine a été ravie de le découvrir en tout cas !
    gros bisous Estelle !

    RépondreSupprimer
  19. Je confirme le commentaire de Carine, comme quoi sous Firefox, les couleurs de fonds de ton blogue n'affichent pas (alors qu'elles affichent parfaitement sous Safari par exemple).


    On va dire que je dévore autant tes commentaires que tes billets... en attendant, je n'ai pas encore fait mes panais alors que je me l'étais promis. Pff.

    RépondreSupprimer
  20. Oh mais je vois que les panais ont la cote : merci a tous pour vos commentaires !

    Otir : Je pense que les enfants devraient aimer si on leur donne le droit de manger avec les doigts. Ils seront tellement contents qu'ils en oublieront qu'il s'agit de legumes !

    Elvira : Ca alors, je ne savais pas dut out que les Portugais avaient enseigne la technique des tempuras aux Japonais, c'est incroyable ! Bien leur en a pris en tout cas ;)

    Sandra : C'est d'ailleurs ce qu'on va manger a Thanksgiving : il ne reste plus que ca dans le jardin de ma belle-mere ! En fait, le froid transforme l'amidon en sucre, c'est curieux, non ?

    Carine : Merci de me signaler le probleme. Je ne sais helas pas quoi faire car j'utilise moi-meme Firefox a la maison et le blog s'affiche correctement... Si quelqu'un a une idee, qu'il partage :)

    Patoumi : Mais ca a l'air delicieux ! Qui sait, tu en inspireras peut-etre certains.

    Severine : Et monce, mais pourquoi est-ce que ca marche sur mon ordi ?? Pour le panais et les bebes, je ne savais pas du tout mais c'est tellement sucre que j'imagine bien les enfants aimer ca.

    Lacath : Ajax ?? Mais ca va pas, c'est bien meilleur ! Bon OK, je n'ai jamais mange de detergent ;)

    France : YOUPI !! Au programme, poulet roti, gateaux et frites au four !

    Poutchi : Haha, ne t'inquiete pas, je n'essayais pas de blasphemer les frites de ton pays, loin de la ;) Cela dit, c'est devenu vraiment dur de manger de bonnes frites, je n'en mange plus depuis 1 an.

    Otir (encore : Oh, je croyais que tu etais revenue commenter ton succes aupres de tes enfants !! Pas grave mais j'ai une question : est-ce que c'est illisible sur ton ordi ?

    RépondreSupprimer
  21. Estelle : illisible, non, pas du tout, mais je n'ai pas les couleurs du fond. Et je serais bien en peine de te suggérer une solution.

    Quant aux doigts, mes enfants savent très bien s'en servir, même pour les spaghetti à la sauce tomate et autres joyeusetés.

    Je n'en rajouterai pas. Des fois que ça rejaillisse sur l'opinion qu'on se ferait de moi :D

    RépondreSupprimer
  22. C'est très simple en fait, de faire de bonnes frites, même chez toi !
    Mon amie américaine ne le savait pas, je lui ai montré la sorte de Pomme de terre à utiliser ainsi que la matière grasse, et depuis elle les fait elle-même !
    Tu dois trouver des PDT farineuses (celles qu'on utilise aussi pour la purée (mashed potatoes), et prendre de la graisse de boeuf ou de l'huile végétale qui peut être chauffée très fort (en général c'est indiqué sur les bouteilles).
    Il faut les précuire une première fois à 170°, pendant quelques minutes, et ensuite les faire cuire et colorer à 185-190°, pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées !
    Mmmmmh rien que de t'en parler je salive !
    Petite anecdote, en bons belges... Mon fils mange des frites depuis qu'il a 1 an, qund on allait les chercher à la friterie du coin, il attendait dans son petit fauteuil, les deux pieds sur la table du salon :))) et ma fille de 20mois crie quand elle voit qu'on en mange et pas elle ! :)))

    RépondreSupprimer
  23. Mille mercis pour ce billet, vraiment! Je ne compte plus les fois où j'ai cherché une recette de panais scusceptible de plaire à mon amoureux qui est plutôt rétif face à ce genre de légumes. Mais le mot "frites" saura sans aucun doute faire son office. Je suis ravie. En plus ça a l'air vraiment délicieux. Il n'y a plus qu'à trouver les panais maintenant, ce qui est une autres histoire
    (c'est bizarre, ce billet était passé au travers de mon netvibes, je viens juste de le découvir...)

    RépondreSupprimer
  24. Eh bien oui, chère Estelle, le programme a eu lieu : poulet et panais réunis dans un grand succès! Le panais surtout, parce que personne n'en avait encore mangé cuisiné de cette façon. Merci beaucoup pour ces bonnes idées qui rendent les bedons tout contents ;).

    Qui dit poulet rôti dit facilement BBQ. J'ai donc ajouté des épices BBQ dans le bol de panais... you just might want to try it! :)

    RépondreSupprimer
  25. Juste : j'ai essayé ta recette. Succès absolu, tout le monde a aimé. Et moi la première! C'est un vrai régal, j'ai déjà envie d'en refaire.

    RépondreSupprimer
  26. Je reponds un peu tard mais merci Anne-So pour ton message, je suis vraiment ravie que la recette ait plu !

    RépondreSupprimer
  27. Je fais ca aussi avec les patates douces sinon mon mari les deteste-huile+sel a l ail+herbes sechees et je mets au four!
    au fait il y a un numero special Geo sur la turquie ce mois-ci!

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Estelle, il me vient une idée pour le panais , le faire comme les galettes de pomme de terre, je m y met des que j en trouve

    RépondreSupprimer
  29. J'ai longtemps voulu essayer, dis-moi si ça marche !

    RépondreSupprimer
  30. Je vais essayer 2 systemes ,1; la voie traditionelle en remplaçant la pomme de terre par le panais ou un mix 50/50 et en rajoutant du miel d accacia et en gardant le materiel de liason oeuf farine. 2 en relacant la liaison oeuf farine par une liaison sucre .je pense les cuire au four sur plaque .
    je te tiens au courant de mes experiences
    kenavo
    Yvon , de Guidel ,Morbihan

    RépondreSupprimer
  31. bon , je n ai pas encorre essayé les galettes , mais les fritesau four c est exellent avec de la coriande , du miel du cumin , sel poivre et huile d olive

    kenavo

    Yvon , de Guidel ,Morbihan

    RépondreSupprimer
  32. http://forgetaboutthecookies.blogspot.com/

    j'adore ton blog mes panais étaient très bons grace a toi :) mercii

    http://forgetaboutthecookies.blogspot.com/

    RépondreSupprimer