lundi 11 décembre 2006

J'ai déballé le blog de...



...Sophie, du blog Sucre-Salé ! Petit rappel : fin septembre, Ninnie propose d'organiser un petit échange de cadeaux gourmands entre blogueurs. La seule contrainte, c'est qu'il faut tout faire maison. Ah, plaisir d'offrir, joie de recevoir... Sans trop hésiter, j'ai envoyé mes coordonnées à la charmante organisatrice et j'ai attendu quelques jours avant de recevoir l'adresse de mon destinataire surprise.

Les jours puis les semaines ont passé, l'inspiration s'est fait désirer et la date limite du 30 novembre est arrivée. Mon paquet enfin envoyé, j'ai commencé à guetter ma porte. Allais-je recevoir mon paquet avant mon départ pour Chicago ? Et si le facteur passait pendant mes vacances, est-ce que mes cadeaux seraient à l'abri des intempéries ? En rentrant de Chicago, j'ai bien trouvé une carte gourmande mais de colis, point. Et si les voisins l'avaient piqué ? J'ai fini par me calmer et puis, un jour, ce qui dut arriver arriva.



Un paquet de Sophie ! Quelle chance pour moi de déballer son blog que j'aime tant ! En l'ouvrant, j'ai découvert quatre surprises soigneusement emballées dans du papier à bulles. Quatre surprises, trois bonnes et une mauvaise. Commençons par cette-dernière pour qu'on en finisse.



Le facteur ne pouvait malheureusement pas deviner qu'il transportait un précieux pot de pâte à tartiner. C'est la vie. Toujours est-il que j'ai du me résoudre à jeter ce qui restait du bocal et avec, une bonne partie de la précieuse pâte. Quel supplice, je ne vous dis que ça. J'ai eu un gros pincement au coeur pour Sophie qui s'est donnée tant de peine à présenter ça si joliment. Gourmande comme je suis, j'ai néanmoins reussi a goûter à cette pate que j'ai trouvée délicieuse, bien meilleure que l'autre, vous savez laquelle. Celle de Sophie avait un vrai goût de noisettes, elle.

Bon, on va arrêter de remuer le couteau dans la plaie et passer à des choses plus gaies comme...



... une bouteille de vinaigre de framboises (délicieuse avec un magret de canard, nous dit Sophie), une tartinade à base de figues sèches (à déguster parait-il sur une brioche, c'est bien pour ça que je suis en train d'en faire) et quelques noix enrobées de chocolat et roulées dans le cacao (oui, miam). Voilà qui remet du baume qu coeur ! Je suis bien heureuse que ces celles-ci soient venues intactes et j'ai pu apprécier le soin avec lequel Sophie a presenté ses cadeaux. Je la remercie de tout coeur d'avoir pris la peine de préparer toutes ces belles choses et je salue bien entendu Ninnie qui a mis tant d'énergie et d'enthousiasme dans cette joyeuse entreprise.

Pendant que je déballais le blog de Sophie, un sympathique blogueur était occupé à déballer le mien... Vous voulez savoir ce qu'il y a trouvé ? Cliquez sur la photo pour le découvrir !

14 commentaires:

  1. Dommage, en effet pour le pot... Mais, pour le reste, wouahou! Sophie, fidèle à elle-même, t'as concocté de belles douceurs. Régale-toi bien... je suis jalouse de ton vinaigre de framboises... ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Heureusment que tu as des douceurs et autres délices pour te consoler!

    RépondreSupprimer
  3. encore une fille gatee de bonnes choses...

    RépondreSupprimer
  4. je trouve aque le contenu du paquet ressemble vraiment vraiment a son expéditeur: original et raffiné! tu as bien de la chance!

    RépondreSupprimer
  5. Pour des colis gourmants, ce sont des colis gourmands! Mais je croyais que l'on ne pouvait pas importer de nourriture aux States ? Moi, quand j'envoie du foie gras ou des chocolats à mes Amis de Salt Lake, je ments également sur la fiche de douanes. En Juin dernier Julia a voulu rapporter des rillettes. Elle a longuement hésité et a fini par renoncer de peur d'avoir des problèmes avec les douanes.
    Alors les colis gourmands ! Quelle bonne idée ! Je vais faire stériliser des rillettes .... et hop ! Rillettes to SLC !

    RépondreSupprimer
  6. Tous ces echanges entre foodbloggers ça m'a l'air génial !!!

    bises
    pensée gourmande

    RépondreSupprimer
  7. C'est dommage pour la pâte de choco noisettes à tartiner mais heureusement le reste est bien arrivé!

    RépondreSupprimer
  8. Tu as été gâtée, c'est vrai que c'est dommage pour la pâte à tartiner. Les noix me font de l'oeil ... ;-) Régalez-vous !
    Sand1972
    http:inmykitchen.canalblog.com
    Quand l'appétit va tout va !

    RépondreSupprimer
  9. Je suis sûre que tu as pu te consoler avec ce qu'il restait dans le paquet!

    RépondreSupprimer
  10. Et dire que Noël va bientôt arriver... chocolat ...

    RépondreSupprimer
  11. Claude : Tu as raison, on ne peut pas envoyer de nourriture aux Etats-Unis si celle-ci n'est pas homologuée par la FDA. On peut très bien raconter n'importe quoi sur la déclaration en douanes bien que cela ne soit pas une garantie : les douanes ont le droit d'ouvrir n'importe quel paquet et de saisir tout contenu illicite !

    RépondreSupprimer
  12. Nous devons être le changement que nous voulons dans le Monde"
    Gandhi.

    JOYEUX NOEL

    RépondreSupprimer
  13. La vie est comme un tricot que nous tricotons une maille à la fois. Une maille est un jour. Une maille est une année. Je vous souhaite plein de mailles à l’endroit et de reprendre les mailles à l’envers avec bonheur.
    The life is as a knitting which we knit a mesh at the same time. A mesh is one day. A mesh is one year. I wish you full with meshs at the place and to take again the meshs with back with happiness.
    Het leven is als een trui dat wij tegelijkertijd een maas breien. Een maas is een dag. Een maas is een jaar. Ik wens u vol van mazen aan de plaats en om de mazen aan de keerzijde met geluk te hernemen.
    Das Leben ist als ein Stricken, daß wir eine Masche gleichzeitig stricken. Eine Masche ist ein Tag. Eine Masche ist ein Jahr. Ich wünsche Sie voll von Maschen an der Stelle, und die Maschen an der Rückseite mit Glück zurückzunehmen.
    Ηζωήείναιόπωςέναπλεκτόότιπλέκουμεμιαθηλιάσυγχρόνως. Μιαθηλιάείναιμιαημέρα. Μιαθηλιάείναιέναέτος. Σαςεπιθυμώ plein τωνθηλιώνστηντοποθέτησηκαιναανακτήσετετιςθηλιέςστηνανάποδημετηνευτυχία.
    La vita è come un tricot che lavoriamo a maglia un collegamento allo stesso tempo. Un collegamento è un giorno. Un collegamento è un anno. Li desidero pieno di collegamenti al posto e di riprendere i collegamenti alla rovescia con felicità.
    A vida está como uma malha que fazemos malha um ligamento ao mesmo tempo. Um ligamento é um dia. Um ligamento é um ano. Desejo-os cheio de ligamentos à lugar e de retomar os ligamentos ao contrário com felicidade.
    La vida está como un tejido de punto que hacemos punto una malla a la vez. Una malla es un día. Una malla es un año. Les deseo lleno de mallas al lugar y de reanudar las mallas inversamente con felicidad.
    Жизнь как вязать мы вяжем сетку в то же самое время. Сетка один день. Сетка один год. Я желаю вас вполне с meshs на месте и к взятию снова meshs с задней частью с счастьем.
    생활은 우리가 메시를 동시에 뜨개질을 하는 뜨개질을 하기로 이다. 메시는 1 일 이다. 메시는 1 년 이다. 나는 장소에 그리고 포획에게meshs에 너를 충분히 다시 행복에 뒤에meshs바란다.
    生命は私達が網を同時に編む編むこととしてある。網は1 日である。網は1 年である。私は場所でそして取得にmeshs との幸福の背部が付いているmeshs 再度十分に望む。
    生活是作為編織我們同時編織濾網。濾網是一天。濾網是一年。我再充分祝願您以meshs 在地方和對作為meshs 以充滿幸福後面。
    生活是作为编织我们同时编织滤网。滤网是一天。滤网是一年。我再充分祝愿您以meshs 在地方和对作为meshs 以充满幸福后面。
    الحياة متل الكنزة، منخيّطها قطبة ورا قطبة. كلّ قطبة هيّ نهار. كلّ قطبة هيّ سنة. بتمنّالكن قطب كتيرة بي محلّها وإنّو ترجعو تاخدو القطب يللي عالأفا بكتير من الفرح.

    RépondreSupprimer