vendredi 14 janvier 2005

Marion Cunningham's fresh ginger muffins



Il y a quelques temps de cela, j'ai achete une racine de gingembre en vue de preparer une soupe de tomates aux epices. La soupe en elle-meme etait delicieuse -- un melange harmonieux de saveurs de tomates, de cumin, de gingembre et de piment -- mais la recette ne faisait appel qu'a tres peu de gingembre. Je me suis donc retrouvee avec une belle racine que je n'avais pas du tout envie de laisser moisir une fois encore dans mon refrigerateur (car oui, cela m'est deja arrive une fois).

Je me suis donc mise a la recherche d'une recette utilisant une quantite non negligeable de gingembre. Contrairement a d'habitude ou je me jette sur le site d'Epicurious, je me suis laissee tentee par les recettes du site de Williams & Sonoma. Il ne propose pas beaucoup de recettes mais elles sont presque toutes joliment illustrees, ce qui donne bien envie de recreer la meme chose a la maison.

Apres avoir tape ginger dans le moteur de recherche, me voila face a une recette qualifiee de "one of the best muffin recipes ever" soit "l'une des meilleures recettes de muffin", rien que ca ! Moi qui suis absolument fan de muffins, je n'allais pas laisser passer une occasion pareille.

La preparation est plutot facile mais il faut avoir une petite casserole et plusieurs bols a sa disposition : un petit, un moyen et un grand. Si vous n'avez pas de lave-vaisselle, votre evier sera completement rempli a ras-bords en moins d'une heure !

A la sortie du four, les muffins sont bien gonfles et degagent de delicieux aromes de citron. Une fois demoules, on croque dedans et c'est une veritable explosion de saveurs : un petit peu de gingembre, un petit peu de citron, et une fois que c'est avale, il reste un agreable gout de gingembre dans la bouche suivi d'un peu de piquant (en anglais j'aurais parle de "heat of the ginger" mais je ne sais pas comment traduire cela en francais, si vous avez des idees, merci de partager !).

Ma conclusion : je ne sais pas si cette recette est l'une des meilleures recettes de muffin au monde mais elle est certainement aussi originale que delicieuse (franchement, je commencais a me lasser des muffins aux myrtilles ou aux pepites de chocolat). Cette recette a definitivement pris le chemin de mon repertoire !

Quelques remarques concernant les ingredients :

* Cette recette fait appel a du lait fermente, egalement appele babeurre au Quebec ou buttermilk aux Etats-Unis. C'est un lait legerement acide que l'on utilise generalement dans la preparation des pancakes. Si j'ai deja utilise ce lait en cuisine, je n'y ai en revanche jamais goute. J'ai par contre ete tres emballee par son odeur plus prononcee et bien plus riche que celle du lait classique. Si vous avez du mal a mettre la main sur du lait fermente, sachez qu'il est possible de le remplacer par du lait auquel on aura pris soin de verser l'equivalent d'une cuilleree a soupe de jus de citron.

* Le bicarbonate de soude, le fameux baking soda, est tres utilise aux Etats-Unis. Il remplace la levure chimique -- baking powder en anglais -- lorsque la preparation dans laquelle il se trouve est deja acide. Dans cette recette, c'est l'acidite du lait qui permet au bicarbonate de soude de faire gonfler la pate. Si vous n'avez pas de bicarbonate de soude dans vos placards, il est possible de le remplacer par de la levure chimique, qui n'est autre qu'un melange de bicarbonate de soude et d'un acide.

* J'ai remplace le zeste de citron par de l'extrait de citron biologique. J'ai du mal a trouver des citrons non-traites ici et je me refuse a zester tout agrume traite car l'idee d'ingerer des pesticides ou de la cire ne m'est vraiment pas appetissante.

Muffins au gingembre

Ingredients pour 6 a 8 muffins

- un morceau de gingembre de 60 g environ
- 90 g + 2 cuilleres a cafe de sucre en poudre
- 1 cuillere a soupe de zeste de citron non traite ou une cuillere a soupe d'extrait naturel de citron
- 125 g de farine (1 cup)
- 1 pincee de sel
- 1/2 cuillere a cafe de bicarbonate de soude (baking soda)
- 60 g de beurre ramolli
- 1 oeuf
- 120 mL de lait fermente ou de babeurre (buttermilk) ou, a defaut de lait melange a une cuilleree a cafe de citron

Preparation

- Prechauffer le four a 180 degres C (soit 350 degres F). Beurrer le moule a muffin.

- Peler le gingembre, le decouper grossierement et le hacher en petits morceaux a l'aide d'un robot ou d'un hachoir. Placer les morceaux obtenus avec 30 g de sucre dans une petite casserole. Faire cuire a feu moyen, en prenant soin de melanger de temps en temps, jusqu'a ce que le sucre soit completement dissout (2 minutes environ). Laisser refroidir quelques minutes.

- Dans un petit bol, melanger le zeste de citron et les 2 cuilleres a cafe de sucre. Laisser reposer quelques instants et ajouter au melange sucre/gingembre.

- Dans un bol de taille moyenne, melanger la farine, le sel et le bicarbonate de soude.

- Dans un grand bol, battre le beurre jusqu'a ce qu'il soit lisee, de preference avec un batteur electrique. Ajouter les 60 g de sucre restants et battre jusqu'a ce que le melange soit homogene. Ajouter l'oeuf, battre de nouveau, ajouter le lait et battre jusqu'a ce que le melange soit a peine pris. Ajouter le melange de farine et battre jusqu'a ce qu'il soit a peine incorpore, de preference avec un fouet. Ajouter le melange de gingembre/citron.

- Verser la pate dans les moules et cuire 20 minutes ou jusqu'a ce qu'un cure-dent ressorte propre des muffins. Laisser refroidir 1 minute sur une grille et demouler.

Note

Ces muffins sont meilleurs degustes tiedes le jour meme. Ils peuvent se conserver une nuit a l'abri de l'air mais les aromes delicats du citron et de gingembre s'en trouveront moins prononces.

5 commentaires:

  1. j'adore le mot "buttermilk" meme si je n'en ai jamais goûté: il y a une sonorité douce et chaleureuse dedans, un parfum d'amande meme, je ne sais pas pourquoi. Dans Harry Potter aussi ils boivent du Butterbeer il j'en salive a chaque fois que ce mot apparaît, bien que je n'aime pas la bière. En faite, tout est dans ces sons moelleux du "tt" leger de la langue, et du "b" voluptueux (en hongrois, par exemple, le mot butterbeer est traduit littéralement comme Vajsör [Vahy-scheur] et c'est déja plus aggressif).

    Hum.. des commentaire linguistique sur un site de cuisine, et puis quoi encore ;) !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou estelle,
    Miam; un muffin por moi;
    MERCI!!

    Marion Cunningham , Ce nom me fait penser au feulleton happy days!!!

    s2mars

    RépondreSupprimer
  3. A tester sans doute aucun :-) mes fans préférés (enfants & mari) ne seront sûrement pas contre.

    RépondreSupprimer
  4. Je confirme, buttermilk est un très joli mot, beaucoup plus que sa traduction française "lait fermenté", mais le mot français reflète plus la réalité, parce que le buttermilk, c quand même du lait pourri lol! Mon frère buvait ça quand on était petit, je trouvais ça révoltant!
    Cela dit, je l'utilise également dans toutes mes recettes de muffins, sans le mentionner aux gens que je nourris......
    On en trouve assez facilement en France, surtout dans les épiceries arabes ou supermarchés de cassos que je fréquente assidument.........

    RépondreSupprimer
  5. miam,miam...j'adore tes muffins!!

    RépondreSupprimer