mardi 19 septembre 2006

Ma Challah maison



Roch Hachanah (le nouvel an juif) approche à grands pas et vous êtes semble t'il nombreux à la recherche de recettes pour cette occasion. Une Challah, ça vous dit ? Alors allons-y !

La Challah est un pain juif que l'on prépare traditionnellement pour le vendredi soir et les jours de fête tels que Roch Hachanah. Quand on me demande de la décrire, je compare la Challah à une cousine éloignée de la brioche : elle est riche en oeufs, certes, mais contient beaucoup, beaucoup moins de beurre ! Comme la plupart des recettes transmises de génération en génération, il existe d'innombrables recettes de Challah et la mienne est elle-même une adaptation de celle d'une certaine Corinne Klafter.



Peu après mon arrivée aux Etats-Unis il y a un peu plus de quatre ans, j'ai vécu en face d'une synagogue libérale (reform comme on dit ici) où j'ai eu l'incroyable chance de suivre des cours de cuisine. Les ateliers étaient animés par des bénévoles qui m'ont appris à confectionner les hamentashens de Pourim et la Challah du Chabbat. Un dimanche après-midi d'automne, j'ai ainsi découvert les gestes rapides et adroits de la femme du rabbin alors qu'elle transmettait un peu de sa culture. L'espace d'un instant, j'ai imaginé cette dame petite fille dans la cuisine de sa grand-mère, mémorisant ses recettes et sa technique, et je me suis sentie privilégiée de pouvoir profiter à mon tour de son savoir-faire. J'avais quitté le cours avec une grosse boule de pâte à faire lever dans ma propre cuisine, ainsi que quelques recettes de Challah que j'ai rapidement rangées dans mon gros classeur blanc. A l'époque, mes compétences en cuisine étaient assez limitées il ne me serait même pas venu à l'esprit de faire mon propre pain dans la cuisine de mon minuscule studio. J'ai donc continué à acheter la Challah de mon magasin Whole Foods en espérant qu'un jour je trouverais le courage de rouvrir mon classeur.

Les mois ont passé et, début 2006, j'ai décidé de faire ma propre Challah, toute seule, comme je l'avais appris à la synagogue. En feuilletant mon classeur, je suis tombée sur une recette de Challah toute simple qui semblait pouvoir facilement se réaliser sans robot. J'ai donc retroussé mes manches, couvert mes mains de farine et découvert le plaisir de travailler la pâte à la main. Après quelques heures d'attente, j'ai goûté au privilège de pouvoir grignoter un morceau de pain à peine sorti du four. Un plaisir que je suis à mon tour heureuse de partager avec vous.



Ma Challah maison

Remarque préliminaire

Si l'idée de faire votre propre pain vous intimide, n'hésitez pas à essayer cette recette que je trouve particulièrement adaptée aux débutants. N'ayez pas peur, prenez simplement le temps de bien pétrir la pâte et soyez attentifs à sa texture qui deviendra plus souple et élastique à mesure que vous la travaillerez.

Ingrédients

- 3x125 g + 125 g (soit 3 à 4 cups) de farine de calibre T55 (aux Etats-Unis : unbleached all-purpose flour ou bread flour)
- 3 oeufs légèrement battus
- 3 cuillères à soupe de miel
- 17 g de levure de boulangerie fraiche
- 28 g de beurre froid
- 2 cuillères à soupe d'huile végétale
- 80 mL (soit 1/3 cup) cup d'eau bouillante + 60 mL (soit 1/4 cup) d'eau tiède
- 1 1/2 cuillère à café de sel

Préparation

Mettre le beurre, l'huile, le miel dans un grand bol et y verser les 80 mL d'eau bouillante. Quand le beurre a fondu et que le mélange est tiède (on doit être capable d'y plonger un doigt), ajouter les oeufs battus (en prenant soin d'en réserver 1 à 2 cuilérées à soupe pour le badigeonnage), la levure fraîche émiettée et les 60 mL d'eau tiède et bien mélanger avec une cuillère en bois. Ajouter les trois premières cups de farine une par une en mélangeant bien après chaque addition. Ajouter la quatrième cup progressivement en pétrissant à la main. Vous n'aurez pas forcément besoin de l'intégralité de la dernière cup, arrêtez-vous dès que la pâte ne colle plus que légèrement.

Pétrir entre 10 et 15 minutes ou jusqu'à obtention d'une pâte élastique. Huiler les parois d'un grand bol et y placer la boule de pâte. Recouvrir d'un linge propre et laisser reposer dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air pendant au moins 1h ou jusqu'à ce que la pate ait doublé de volume.

Astuce >> Si la pâte ne lève pas assez vite, placez-là à proximité d'une petitte casserole dans laquelle vous aurez fait bouillir de l'eau.

Rompre la pâte à la main ou à l'aide d'une corne et pétrir à nouveau quelques secondes afin d'éliminer les bulles d'air. Laisser reposer 5 minutes (cela va permettre au gluten de se détendre) et diviser la pâte en deux. Pour une Challah ronde, façonner un gros boudin sur/au-dessus du plan de travail et le rouler en escargot.



Astuce >> Je préfère former mon gros boudin en l'air car la gravité effectue la moitié du travail !

Pour une Challah tressée, séparer le morceau de pâte en deux parties égales et suivre les instructions disponibles sur cette page.

Transférer les deux Challahs sur une plaque de cuisson recouverte d'un tapis en silicone ou d'une feuille de papier sulfurisé et recouvrir d'un linge propre. Laisser à nouveau reposer à l'abri des courants d'air pendant au moins 1h ou jusqu'a ce que la pâte ait doublé de volume.



Préchauffer le four a 170°C (soit 350°F). Badigeonner les Challahs d'oeuf battu et saupoudrer de graines de pavot ou de sésame (ou encore de rien du tout). Enfourner 25 a 30 minutes ou jusqu'à ce que les pains soient bien dorés. Laisser refroidir un peu avant de déguster.

Notes

Vous pourrez conserver votre Challah 3 jours à température ambiante à condition de bien l'envelopper dans du film alimentaire. Quand je prépare cette recette, je mange une Challah sur le champ et je place l'autre au congélateur. Je la laisse décongeler une nuit à température ambiante pour le petit-déjeûner du lendemain. Pour les curieux, la Challah ronde de la photo est actuellement au froid et nous la mangerons vendredi soir accompagnée de pommes, de grains de grenade et de miel.

Pour plus d'information sur Roch Hachanah, n'hésitez pas à consulter le billet que j'avais consacré à cette fête il y a un an :

35 commentaires:

  1. Merci de partager ces traditions avec nous ! Je crois que je vais me laisser tenter...
    Je te souhaite une belle et heureuse nouvelle année !

    RépondreSupprimer
  2. Shana Tova Estelle !!! Moi je suis dans les desserts en ce moment, réquisitionnée par maman qui organise le repas.

    RépondreSupprimer
  3. ce n'est pas la première fois que cette recette me fait de l'oeil et je crois que je vais me laisser tenter mais je suis curieuse de voir la texture finale!

    RépondreSupprimer
  4. Oh qu'elle est belle! Ma maman adore, elle mangeait ça chez une tante à elle, du coup j'ai appris à lui faire!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Je te lis depuis bien longtemps mainteant, je suis arrivée chez toi en cherchant la rectte des pancakes, depuis, j'en fais très régulièrement.
    Peux tu me dire si la Challah ressemble à la brioche d'afrique du Nord que l'on appelle Mouna. Je suis une adepte des pates levée, je vais tester celle là. Merci. Clothilde

    RépondreSupprimer
  6. merci beaucoup Estelle pour ce lien vers le faconnage d'une challah à 4 branches. avant, je savais le faire mais je ne me souvenais plus comment on faisait et je desespérait vraiment de ne plus retrouver la technique ! elles sont tellement plus jolies comme cela....Sinon, je suis allé sur le site de whole food, à chaque fois je suis envieu de voir à quel point il est facile d'être juif aux états unis. dans la partie traiteur de chez whole food, ils font des menus pour roch hachanah. Tu imagine la même chose chez carrefour!

    RépondreSupprimer
  7. Super, merci de donner cette recette (j'avais déjà bavé dessus quand tu en avais parlée l'année dernière).Bon, j'ai plus qu'à me lancer.

    RépondreSupprimer
  8. Estelle (from UK)20 septembre, 2006 05:34

    Depuis le temps que j'esperais une recette de Challah teste et approuve ;-).

    En tout cas, une fois que ;'on a pris le pli, faire son pain soi-meme deviens un plaisir! Je fais le mien sans MAP tous les deux jours! Et j'arrive maintenent a reduire considerablement la quantite de levure que j'utilise car je n'aime pas trop le gout trop prononce de levure que donne la plupart des pains si on suit les recettes a la lettre.

    Par contre, un Whole Food va ouvrir en Angleterre. Je suis assez curieuse de voir comment c'est, meme s'ils sont deja inplante avec "Fresh&Wild", une sorte d'epicerie/delicatessen bio.

    RépondreSupprimer
  9. Pour quelqu'un qui n'osait pas franchir le pas du pain maison, je te dis BRAVO, il est parfait

    RépondreSupprimer
  10. Super merci Estelle!
    Je cherche le recette du pain Challah depuis des semaines (je n'en trouve pas chez moa) car je voulais goûter mais surtout réaliser la recette de ton pain perdu aux noix de pécan pour Doudou le dimanche matin......;) Je sais que l'on peux réaliser la recette avec de la brioche mais je suis tetue...;-)
    En plus j'aime bien gouter de nouvelles saveurs, des plats liés à une autre culture, religion etc j'adore!!!!!
    Alors si tu as d'autres recettes de ce genre je suis preneuse!!!
    Je vais donc tester la Challah, hamentashens de Pourim et les Marunchinos.

    Bises
    pensée gourmande

    PS: Est ce que tu aurais une idée de l'endroit où l'on peut trouver du pain Challah au pays des fromages qui puent?;)
    bises

    RépondreSupprimer
  11. Tu sais, si tu regardes dans un dictionnaire anglais-français, tu pourras voir que le mot "cup" se traduit par "tasse" en français.

    RépondreSupprimer
  12. quelle jolie couleur de croûte :) l'image qui me parle le plus c'est celle de la tresse au pavot, j'imagine déja la rompre du bout de doigts ! miam :) .


    à anonymous> tu sais, si tu réflechis à ce qu'est un blog, tu pourras comprendre qu'Estelle est ici chez elle et qu'elle fait ce qu'elle veut :) .

    RépondreSupprimer
  13. J'aimerais bien essayer ta recette mais où trouves-tu de la levure de boulangerie FRAICHE ?

    RépondreSupprimer
  14. Saveurs Sucrées Salées : Merci pour tes bon voeux, j'espère que la recette te plaira, c'est comme une brioche, mais en plus léger !

    Débo : Shana Tova à toi aussi, j'espère que tu passera de bonnes fêtes chez ta maman.

    Audrey : La texture est assez légère mais dépend de la quantité de farine que tu ajoutes. C'est une recette assez flexible.

    Mayacook : Tu apprends à cuisiner à ta maman ? Mais c'est adorable !

    Clothilde : Je ne connais pas du tout la mouna mais peut-être qu'un lecteur pourra nous éclairer ?

    David : Je t'en prie ! C'est vrai que c'est facile de suivre les fêtes juives dans ce pays mais il faut voir qu'il y a un sacré marché ! Ca facilite drôlement la vie de trouver des matsots dans quasiment tous les supermarchés à Pessah et ce que je trouve pratique aussi c'est que ça fait partie du paysage et que quasiment tout le monde a au moins enetendu parler de Hanoukah ou de Yom Kippour. La seule critique que j'émets contre la couverture de Roch Hachanah dans les supermarchés, c'est la pauvreté du choix : je ne sais pas pourquoi mais tu retrouves des matsots dans tous les plats, franchement, je comprends pas !

    Patou : Tu verras, ce n'est vraiment pas difficile !

    Estelle : Je suis d'accord avec toi, quand on se lance une fois, on ne s'arrête plus. Non seulement le pain maison est meilleur qu'au supermarché mais en plus il est carrément moins cher. Je ne savais pas que Whole Foods ouvrait en Angleterre, je me demande si tu y trouveras les mêmes produits qu'ici.

    Popica : Merci, c'est gentil ! Et bienvenue sur mon blog :)

    Emma : Ravie de savoir que attendais la Challah ! J'espère que la recette va te plaire. Je ne sais pas trop où en trouver en France mais tu devrais trouver ton bonheur dans le quartier juif de ta ville (s'il y en a). A Paris, tu devrais en trouver au Marais.

    Anonymous : Je te remercie pour ton judicieux conseil mais tu ne m'as pas précisé quelle page je devais regarder.

    Krysalia : Moi aussi je l'aime bien mais elle est plus délicate à trancher.

    Froggie : Tu trouveras de la levure de boulangerie fraîche au rayon frais de certains supermarchés, pas loin des oeufs et des pâtes à pizzas rérigérées. Si tu n'en trouves pas, tu peux utiliser un sachet de levure de boulangerie déshydratée et la diluer dans l'eau tiède 10 min avant de commencer la recette. Je te conseille de jeter un oeil au petit guide de survie alimentaire à télécharger en haut et à droite de mon blog (sous l'adresse e-mail). Il devrait te rendre bien des services !

    RépondreSupprimer
  15. Miam! Merci pour la recette, et merci de partager tes traditions et ta culture avec nous, ca fait partie du charme de ton blog!

    Sinon, meme question que Froggie, ou trouves-tu de la levure fraiche??

    RépondreSupprimer
  16. Cécile : Voir la réponse à Froggie ;)

    RépondreSupprimer
  17. Quelle excellente idée! Tiens mon pain maison hebdomadaire sera... de la Challah, cette fois.

    RépondreSupprimer
  18. lA challah me rappelle de bon souvenir d'enfance.Je n'ai pas encore franchi le pas de faire mon pain maison ....mais j'imagine l'odeur du pain qui se répends dans la maison

    RépondreSupprimer
  19. Ca a l'air bien bon ca... J'ai juste une petite question. Ou est-ce que tu trouves ta levure de boulangerie fraiche? J'en ai jamais vu dans les supermarches americains...
    Merci!

    RépondreSupprimer
  20. A l'Ouest : CHOUETTE !

    Awoz : Tu pourrais te lancer un dimanche après-midi, ça sentira bon dans ta cuisine et tu ne pourras plus jamais t'arrêter !

    Anne : Bonjour et bienvenue sur mon blog ! Je fais un copié-collé de ma réponse à Froggie :

    "Tu trouveras de la levure de boulangerie fraîche au rayon frais de certains supermarchés, pas loin des oeufs et des pâtes à pizzas rérigérées. Si tu n'en trouves pas, tu peux utiliser un sachet de levure de boulangerie déshydratée et la diluer dans l'eau tiède 10 min avant de commencer la recette. Je te conseille de jeter un oeil au petit guide de survie alimentaire à télécharger en haut et à droite de mon blog (sous l'adresse e-mail). Il devrait te rendre bien des services ! "

    RépondreSupprimer
  21. Génial je découvre plein de choses vraiment passionantes grâce à ton blog (lui-même découvert sur "Angevine"). De blog en blog, on échange, on apprend, on partage, c'est le bonheur!

    RépondreSupprimer
  22. Salut Estelle,

    Shana Tova!! Je suis revenue sur le sol américain après un mois en France. Pour la Challah, moi, j'ai la recette de ma maman (sans beurre). J'ai des souvenirs de confection de Challah dans sa cuisine et dans celle de ma grand-mère. J'adore donc la faire.
    Pour Répondre à Clothilde, la Challah n'est pas très différente de la mouna (qui est une spécialité des juifs d'Algérie et qui se déguste à la fin de Kippour). La Challah, c'est le pain de Shabbat, la mouna, c'est un gateau. Les pates sont assez similaires mais la mouna est beacoup plus sucrée. La mouna est fourrée de fruits secs alors que la Challah traditionnelle n'a que du pavot ou du sésame sur le dessus pour décorer. Estelle, je t'enverrai la recette de la Mouna pour kippour si tu veux. Mon mari attend kippour avec impatience, juste pour la mouna ;-)
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  23. Shana tova Estelle ! Que ta challah me fait envie ! Je crois bien que ta recette va enfin me décider à franchir le pas, tu m'as donné le courage...l'envie était déjà là, mais faire son pain..j'osais pas trop ! Merci !

    RépondreSupprimer
  24. Petite remarque (ma pâte est en train de gonfler sagement sur un coin du comptoir) : dans ta recette, tu as oublié de mentionner à quel moment l'on ajoute le sel...

    RépondreSupprimer
  25. Léchana tova oumétouka Estelle ! Que l'année te soit douce ainsi qu'à tous les tiens ! Soyez tous inscrits pour une bonne année !

    J'ai souri à ta graphie de "'hallah", comme tu écris "roch hachanah" ceux qui ne parlent pas le "juif" vont croire qu'on prononce la shalla... comme j'en connais une - suivez mon regard ci-dessus !

    On dit la 'hallah ! prononcez avec un kh guttural, comme une sorte de jota espagnole, ou le son "ch" en allemand.

    Mais les Américains écrivent Rosh ha Shanah et Challah pour différencier les deux sons. Et nous, on se mélange tous les pinceaux ... uhuh.

    RépondreSupprimer
  26. CUISINES EN FETES23 septembre, 2006 16:14

    ma chère estelle shana tova hatima tova , je viens de découvrir ton blog super sympa et très bien fait; merci et à bientôt nous en france nous disons les "halots" pour les brioches du shabat.bisous d'une tunisienne italo-judéo vivant dans le sud de la france;gabrielle

    RépondreSupprimer
  27. Je me suis fait un plaisir de réaliser cette recette, à voir lever la pâte, à la voir dorer au four. C'est bien la première fois que je réussis une brioche comme celle-ci, donc merci à toi.

    RépondreSupprimer
  28. Tout cela m'a l'air bien appétissant ma foi, bravo !

    RépondreSupprimer
  29. Shana Tova Estelle!! Que de bonnes choses pour toi et ta famille en cette nouvelle année, avec qui sait.. peut-être l'arrivée d'un petit croisshurger!!
    Je réponds tard à ce billet, la fête s'étant terminée hier soir... Je voudrais juste apporter mes petites infos si tu le permets..
    Je fais mes 'hallot (UNE 'halla, DES 'hallot.. c'est juste le pluriel féminin en hébreu et pas le mot en français!) depuis dix ans tous les vendredis et pour toutes les fêtes juives (et toujours à la main bien sûr): j'en ai donc quelques-unes à mon compteur!! Il est faux de dire qu'une 'halla est une brioche!! Tu as vu comme moi comment et avec quoi est confectionnée une brioche, cela n'a rien à voir! La 'halla est un pain enrichi légèrement brioché (je mets seulement 1 oeuf pour 1kg de farine)qui, s'il ressemble à la texture d'une brioche, ne doit pas en avoir le goût. C'est du pain que l'on déguste en accompagnement du repas avec des salades cuites, fraîches, des soupes, des ragouts de viande.. bref, du pain quoi!! Et c'est là que je "m'insurge" gentiment: la 'halla ne contient jamais de beurre simplement pour une question religieuse 'la Torah interdit le mélange lait et viande): la 'halla étant un pain de fête et une fête juive étant toujours à base d'un repas carné, la 'halla doit être neutre sans laitages!! Généralement, les recettes sont à base d'huile (certains utilisent de la margarine mais c'est très rare).. Il faut savoir que pour les sépharades, la 'halla doit avoir un vrai goût de pain et non de brioche ou gâteau pour qu'elle puisse être bénie comme telle. les ashkénases sont moins pointilleux et souvent leurs 'hallot sont un peu plus briochées ou sucrées. Les américains comme souvent ont utilisé le concept de base puis l'ont remanié à toutes les sauces: c'est pourquoi il est possible de trouver des 'halot aux pépites de chocolat!!!!!! On s'éloigne du pain là!!
    C'est aussi pour ça que la 'halla n'a rien à voir avec la mouna, brioche algérienne aux parfums d'anis et de fleur d'oranger!
    Voilà, j'espère que cette "mise au point" longuette sur ton blog ne t'aura pas trop ennuyée!!
    Euh encore une chose, on trouve les 'halot en France dans toutes les boulangeries pâtisseries cachères dont on peut trouver la liste et les adresses sur le net!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  30. Mademoiselle M : Bienvenue sur mon blog !

    Déborah : Aaaah, tu es de retour ! Welcome back et merci pour ton message :) Je serais ravie d'avoir ta recette de mouna d'autant plus que je ne sais pas du tout ce que c'est !!

    A l'Ouest : Oups, je vais rectifier dès que j'ai une minute.

    Otir : Bonne année à toi aussi !!! Shana Tova !

    Gabrielle : Bonne année à toi aussi !!

    Colombine : Je suis ravie que ça ait marché, merci pour ton message.

    Avital : Que dire à part... MERCI pour toutes ces précisions !

    RépondreSupprimer
  31. Lectrice Française de votre blog et très colée à ma cuisine traditionnelle, je teste quelques une des vos recettes et j'avoue que la challah reste mon expérience la plus réussie, tant et si bien que maintenant je double les doses et fais de grosses brioches mais dans des moules à cake, qui les rend gonflées et succulentes. Bravo ! La mouna me tente beaucoup aussi. Toutes ces expériences des 4 coins du monde sont une richesse. Continuez de nous surprendre.
    christine

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour Chrsistine et merci de tout coeur pour votre message, vous ne pouvez pas savoir comme il m'a touchee. Je suis tellement contente de savoir que vous avez adopte la Challah ! Vous m'encouragez a continuer, merci !

    RépondreSupprimer
  33. Ton Top10 m'a permis de découvrir ta recette de Challah que je n'avais jamais vu auparavent :-) Je cherchais depuis lgtps une bonne recette de Challah, la tienne me donne vraiment terriblement envie de me lancer ! Merci Estelle !

    RépondreSupprimer
  34. sevgili estelle,

    bu tariflerini türkce bölümünede koyarmisin?

    fransizca bilmiyorum. söyle cabuk ögrenecegimi bilsem baslarim...

    sevgiler,
    layla

    RépondreSupprimer
  35. Le mien sort du four et il est vraiment délicieux !!! Ta recette est géniale, j'ai utilisé le miel de trèfle pour la faire. Bref, demain matin, on va le déguster pour le petit déjeuner, j'espere que ma famille sera contente. Bon, les tiens sont bien plus beaux, je l'ai un peu cramé sur le dessus mais c'est pas trop grave : la mie est superbe !

    Photos et recette seront sur mon blog le 24/07. Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer